Femina Logo

Pourquoi on y va?

Portland passe pour une des villes les plus cool des Etats-Unis, à taille humaine (moins de 600'000 habitants), paisible, écolo, avec beaucoup d’idéalistes qui ont choisi un mode de vie moins consumériste, la San Francisco des années 2000 en quelque sorte. On y croise donc de nombreux jeunes aux looks décontractés, tattoués, à cheveux bleus! Le climat y est à peine moins pluvieux qu’à Seattle mais les étés sont plus chauds et secs car la mer est plus éloignée. A une heure et demie de route, on peut néanmoins profiter de magnifiques régions côtières encore sauvages, avec phares et villages de pêcheurs. La ville est très verte au propre comme au figuré. On la surnomme la Cité des Roses.

Que faire?

Portland n’est pas très touristique, mais il y fait bon vivre. Séparée en deux par la rivière Willamette, elle comporte de nombreux ponts plutôt jolis (mais rien à voir avec le Golden Gate). Le centre-ville est agréable pour du shopping à pied, entre W Burnside Street et Main Street. Les quartiers environnants de Perl District et NorthEast sont agréables aussi pour flâner, avec leurs boutiques branchées (Urban Outfitters) ou locales (un point d’honneur pour les habitants de Portland) et les cafés bio ou vegan. De l’autre côté de la rivière, SE Hawthorne boulevard est un peu plus rock’n’roll, avec ses friperies (Red Light Clothing Exchange, vaste choix très bien classé par styles et tailles) et brocantes (House of Vintage, une caverne d’Ali Baba style Emmaüs en plus glamour), et plein de petits restos sympas (entre la 30e et la 39e avenue).

Que voir?

La principale attraction de la ville est l’immense roseraie, sur une colline au sud-ouest, International Rose Test Garden et ses milliers d’espèces. L’entrée du parc est gratuite, il y a une jolie boutique de souvenirs entièrement dédiés à la rose. Le panorama sur la ville est superbe, avec par temps clair le Mont Hood, à l’Est, cousin du Mont Rainier dont on vous parlait, au Sud de Seattle, volcan éteint surmonté de sa couronne de neige. Un peu plus haut sur la colline de Washington State Park, le Japanese Garden est payant mais c’est un havre de paix magnifique et une expérience zen à faire, au milieu de l’exubérance américaine! Par temps de pluie, on peut passer l'après-midi au mall de Lloyd Center, à l'est de la rivière, avec boutiques, fast-foods, un cinéma multiplex et une patinoire.

Où manger?

Quelques adresses originales, comme le Acadia, qui propose des plats cajuns, de la Louisiane, donc, excellent dans un cadre simple et joli, un peu à l’extérieur, 1303 NE Fremont Street. L'Alibi, le bar tiki de la ville se trouve à l’entrée Nord de la ville, sur l’Interstate, et offre comme tous les bars du genre cocktails, nourriture polynésienne et karaoké dans un décor exotique! Au centre-ville, plusieurs places sont entourées de food trucks, des camionnettes proposant de la nourriture simple des quatre coins du monde, des traditionnels Pita Gyros grecs aux plats indiens, mexicains et bien sûr de bons gros hamburgers. Pour manger des fruits de mer, Jake’s Famous Crawfish est une institution (ouvert depuis 1892!!!), 401 SW 12th Ave. Une autre institution est la boulangerie Voodoo Doughnut, avec des dizaines de sortes de ces beignets troués au milieu servis dans une boîte rose au logo rock’n’roll. On y fait la queue avec des touristes du monde entier, et le week-end, cette file fait le tour du bâtiment! La ville est aussi le paradis des microbrasseurs, avec de nombreuses bières locales à découvrir dans le moindre petit bar du coin.

Où dormir?

Comme à Seattle, il y a un Ace Hotel pour hipsters et bobos très bien centré. Non loin, le Crystal Hotel offre une cinquantaine de chambres à la déco originale inspirée de chansons, clin d’œil à la célèbre salle de concerts voisine, le Crystal Ballroom, inaugurée en 1914. Au sous-sol, un bassin d’eau salée permet de se délasser après une journée de visites ou de shopping. Pour les petits budgets, le centre-ville propose des motels au confort spartiate mais bien moins glauques que ceux qu’on trouve à l’entrée de la ville, par exemple le Econolodge City Center (environ 115 fr la double) ou le Downtown Value Inn (environ 85 fr la double).

Y aller?

Portland a un petit aéroport. L'aéroport international le plus proche reste celui de Seattle, SeaTac. Louer une voiture pour pouvoir visiter librement les environs.

DR
1 / 23© DR
DR
2 / 23© DR
DR
3 / 23© DR
DR
4 / 23© DR
DR
5 / 23© DR
DR
6 / 23© DR
DR
7 / 23© DR
DR
8 / 23© DR
DR
9 / 23© DR
DR
10 / 23© DR
DR
11 / 23© DR
DR
12 / 23© DR
DR
13 / 23© DR
DR
14 / 23© DR
DR
15 / 23© DR
DR
16 / 23© DR
DR
17 / 23© DR
DR
18 / 23© DR
DR
19 / 23© DR
DR
20 / 23© DR
DR
21 / 23© DR
DR
22 / 23© DR
DR
23 / 23© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.