Femina Logo

Pin-up jazzy

Robin McKelle nous emmène faire un tour à Memphis, berceau du blues et patrie d’Aretha Franklin et de B.B. King. Après deux premiers albums dédiés au jazz classique accompagnés par un big band, la chanteuse de Rochester s’est tournée vers un répertoire plus soul avant de revenir aux fondamentaux de la musique traditionnelle américaine, avec un rock bluesy mais pas triste. Son timbre légèrement éraillé s’accorde à merveille avec le tempo gouleyant des chansons choisies. Treize titres présentés comme le menu d’un diner américain: 3 mises en bouche, 8 plats principaux et 2 desserts.

«Heart of Memphis», de Robin McKelle & The Flystones (Doxie Records/Sony)

Notre avis 4/4

Elfe helvète

Avec son nom impérial venu des étoiles, Annakin intrigue. «Stand your Ground» est son quatrième album solo. Peu connue de ce côté-ci de la Sarine, la chanteuse alémanique a déjà une longue carrière derrière elle. Sous son vrai nom d’Ann Kathrin Lüthi, elle fut la voix du groupe de trip-hop Swandive. Adepte de sonorités cristallines et de textes sombres (en anglais), Annakin entretient un certain mystère. Quelques dates pour la découvrir sur scène: le 26 avril 2014 au Nouveau Monde, à Fribourg.

«Stand your Ground», de Annakin (Akin Records/Phonag)

Notre avis 3/4

Icône 90s

Lisa Stansfield a été le visage de la «northern soul» à la fin des années 1980 avec son tube «All around the world». Après quatre albums à succès vendus à 15 millions d’exemplaires, la diva a choisi de mettre sa carrière en retrait pour se consacrer, notamment, au théâtre . Son dernier album remontait ainsi à 2004. Une tournée sold out l’a remise sous l es projecteurs en 2013, et «Seven», son septième album, consacre ce retour, dans un style inchangé, mélange de soul Motown et de dance-pop allègre.

«Seven», de Lisa Stansfield, (EarMusic/Phonag)

Notre avis 3/4

Révélation soul

On parle d’elle comme de la nouvelle Amy Winehouse. «Encore!» a-t-on envie de dire. Ecoutez le premier disque de la jeune Bâloise Ira May et vous en resterez bouche bée. Une voix grave et profonde qui se pose avec précision sur des mélodies groovy 60s, effectivement remises au goût du jour par feu Amy. La chanteuse anglaise Adele pourrait aussi être de sa famille. Une diva soul est née. A voir le 21 mars 2014 à La Spirale, à Fribourg.

«The Spell», de Ira May (Peripherique/Phonag)

Notre avis 4/4

1 / 3
2 / 3
DR
3 / 3© DR

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.