Femina Logo

news loisirs

Payer avec son mobile sera bientôt une réalité quelle que soit la technique

Le paiement mobile recouvre des réalités disparates. Le consommateur peut payer grâce à un portefeuille électronique hébergé sur le web, ou utiliser son téléphone pour payer dans les boutiques physiques grâce à la technologie NFC en passant son téléphone devant un lecteur, sans contact, ce qui permet de régler son achat de manière sécurisée.

Cette dernière solution qui nécessite côté acheteurs d'avoir un téléphone spécialement équipé, voire de changer sa carte SIM, tandis que le vendeur doit lui s'équiper d'un nouveau terminal de paiement, est plébiscitée par les opérateurs et les banques, mais semble surtout destinée aux pays développés.

Cependant, "malgré des expérimentations grandeur nature (comme citizy à Nice) et quelques effets d'annonce retentissants, force est de constater que nous sommes loin d'une utilisation massive par les consommateurs, ni d'un déploiement industriel chez des marchands", souligne Patrick Flamant, manager chez Ogone, un opérateur de paiement internet.

Le Congrès mondial du mobile à Barcelone a été l'occasion cette semaine pour les fabricants de téléphones d'annoncer la sortie de nombreux terminaux compatibles NFC et pour les fabricants de cartes à puces Gemalto, INSIDE Secure ou STMicroelectronic de faire la démonstration de leurs solutions dans ce domaine.

Pour de nombreux analystes cependant, la fonction paiement des téléphones NFC pourrait être éclipsée par d'autres plus utiles au consommateur: carte de transport en commun, badge d'identification ou carte de fidélité. "Pour moi le NFC ne décollera jamais parce que je crois beaucoup plus aux solutions de paiement via les réseaux sociaux: Facebook credit ou Paypal", estime Gilles Blanc, directeur des études chez Benchmark group.

En effet, pour Paypal, le spécialiste du paiement sur internet avec 106 millions d'utilisateurs actifs d'un compte en ligne, le paiement mobile est déjà une réalité avec quatre milliards de transactions sur mobiles réalisées en 2011 et sept milliards attendues en 2012. "Il est important de suivre nos utilisateurs partout où ils font des achats", explique le vice-président de Paypal mobile, David Marcus. "Nous investissons maintenant les boutiques physiques", poursuit-il, car "nous offrons des solutions pour n'importe quelle méthode de paiement".

Les géants américains des cartes de crédit Visa et Mastercard ont choisi avec pragmatisme d'investir les deux champs: le NFC et ses téléphones sophistiqués et les solutions de paiement mobile avec des téléphones plus simples, mieux adaptés aux pays en voie de développement. "Le mobile est un outil qui nous permet de faire des choses différentes sur des marchés différents", explique Hannes van Rensburg, patron de la filiale paiement mobile de Visa pour les pays émergents.

Orange Money, filiale de l'opérateur français Orange, a ainsi passé un accord avec Visa pour proposer des comptes prépayés dans sept pays d'Afrique et du Moyen-Orient à ses clients mobiles, qui n'ont pour la plupart jamais eu de compte bancaire, de faire des achats en boutique avec leur téléphone.

Mastercard suit lui aussi une politique de partenariats avec des institutions bancaires ou des opérateurs pour proposer du paiement mobile. Partenaire de l'opérateur Turkcell en Turquie, il va ainsi lancer sur ce marché une solution de porte-monnaie électronique soutenue par 13 banques locales.

"L'important ce n'est pas la technologie qu'on utilise, mais la proposition de service que l'on fait au consommateur", explique le manager de Santander Card, Javier Herràiz, un partenaire de Mastercard.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E17: 4 exercices de respiration pour retrouver le calme

Dans cet épisode spécial, destiné à toutes les âmes stressées, une sophrologue vous propose quatre types de respirations différentes, afin de démarrer une journée de façon zen, chasser l'angoisse, trouver le sommeil ou aider un enfant à se détendre. Un moment de calme, rien que pour vous, où que vous vous trouviez. On respire un bon coup... et c'est parti!

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.