Femina Logo

Les policiers anglais n’ont pas tous le charme et la galanterie des gentlemen, et la jeune lieutenant Maeve Kerrigan en fait les frais tous les jours. Seule femme dans une équipe honteusement machiste, elle tente de faire son travail du mieux qu’elle peut dans un environnement hostile et une ville (Londres) qui ne fait pas de cadeaux. Un serial killer y sévit d’ailleurs, sorte de réincarnation de Jack l’Eventreur, qui agresse sauvagement des femmes seules tard dans la nuit aux abords des parcs. Sauf que son dada à lui est de mettre le feu à ses proies, d’où son surnom de Crémateur… Alors qu’un suspect est arrêté, un cinquième corps est découvert. Poussée par son instinct, Maeve décide d’enquêter sur le passé de Rebecca, la dernière victime, une fille à qui tout semblait réussir mais dont plusieurs proches auraient eu une raison de la voir disparaître. La finesse psychologique des portraits et la trajectoire des personnages donnent tout son sel à ce type de polar typiquement anglais. Ecrit sous plusieurs points de vue, on le dévore en quelques soirées, titillée par le besoin de connaître l’issue, heureuse ou malheureuse…

Comme son héroïne flic, Jane Casey, l’auteur, est irlandaise et comme ses deux personnages principaux, elle a étudié à Oxford. Par le feu est son deuxième roman traduit en français, après Ceux qui restent, une histoire de disparition bouleversante dont nous vous parlions déjà en 2012. Deux autres livres sont déjà disponibles en anglais.

Par le feu, de Jane Casey, Presses de la Cité, 485 p.

Notre avis: 4/5

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.