Femina Logo

Alors que le nombre d'abonnements mobiles devrait s'établir à 900 millions fin 2011, il pourrait atteindre les cinq milliards à l'horizon 2016.

Ericsson table sur une croissance de 60% par an du trafic mobile de données, principalement dopée par la consultation de vidéos (enregistrées ou en streaming). Au final, cela correspondrait en 2016 à échanger dix fois plus de données qu'aujourd'hui, soit entre 4000 et 5000 Petabytes (10 puissance 15 bytes) par mois. Le seul trafic lié aux smartphones pourrait tripler en 2011, par rapport à l'an dernier.

En 2016, plus de 30% de la population mondiale vivra dans des métropoles d'une densité supérieure à 1.000 habitants au km². Cela ne représente qu'environ 1% de la surface de la Terre mais générera, selon Ericsson, plus de 60% du trafic mobile global.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina