Femina Logo

La vidéaste et plasticienne Emmanuelle Antille a reçu le week-end dernier le prix "Découverte" du Festival International du Film Francophone de Namur (le FIFF belge). La Lausannoise crée depuis plus de 20 ans, et ses installations ont été exposées aux quatre coins du monde. Ses court-métrages à la photographie magnifique ont déjà rencontré le succès du public, mais avec Avanti, elle passe dans la catégorie supérieure. Elle a en effet travaillé plus de 4 ans sur ce film avec des actrices magistrales dans les rôles principaux: Hanna Schygulla, Miou-Miou et la jeune Nina Meurisse, vue dans Mains Armées de Pierre Jolivet (avec Leïla Bekhti, Roschdy Zem et Marc Lavoine).

Le film aborde avec beaucoup de finesse et d'élégance deux thèmes lourds: la maladie mentale et les relations parents-enfants. Hanna Schygulla joue Suzanne, une mère "hors-norme" dont on ne sait pas exactement de quoi elle souffre mais qui sort d'un séjour en hôpital psychiatrique. Sa fille Léa (Nina Meurisse) est à la fois effrayée et fascinée par le tempéramment maternelle et décide de lui offrir une parenthèse de liberté. Elles s'enfuient en voiture toutes les deux au moment où Suzanne doit retourner en institution. Le film devient un road movie familial à l'issue hasardeuse, donnant son sens au titre, avanti! et advienne que pourra.

Présenté en avant-première au Zurich Film Festival, Avanti n'est pas encore programmé en Suisse. Regardez le trailer dans la galerie ci-dessus.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.