Femina Logo

news loisirs

Jeux de société: nos coups de cœur pour un Noël ludique

Jeux de societe

Les Suisses en général et les Romands en particulier sont de grands joueurs. La bonne nouvelle: ils ont un choix fabuleux entre toutes sortes de jeux de société très différents les uns des autres.

© i-Stock

«Bon, alors on se fait quoi, ce soir? Carcassonne, Dixit, Loups Garous, Code Names, Mysterium ou… vous avez envie de quoi?» Comme chaque vendredi, Anne et Bertrand, jeunes Vaudois de 25 ans, reçoivent chez eux «une bande de potes» pour le «simple plaisir de jouer».

Un plaisir que s’offrent de plus en plus de Romands. De fait, depuis une dizaine d’années, le virus ludovore frappe tous azimuts. Sa cible de choix, «les 20-40 ans», note Ulrich Schädler, directeur du Musée suisse du jeu, à La Tour-de-Peilz (VD). Il précise toutefois que personne n’est épargné puisque ce ludisme contamine n’importe qui, sans distinction d’âge ni de milieu.

Avec une telle efficacité que les ventes de jeux et de puzzles, selon la classification de l’Association suisse des jouets, ont connu une hausse de 14,5% sur deux ans, entre 2016 et 2017, et qu’il s’en est vendu pour 48 millions de francs l’an dernier.

Comment expliquer cet engouement? D’abord par l’envie de partager physiquement des moments conviviaux, des rires et de la parole – en famille, entre amis ou dans l’un des clubs, cafés, conventions ou boutiques spécialisées qui fleurissent partout:

«On en a assez d’être tout seul devant des écrans, on a besoin de vrais contacts humains»,

relèvent avec une belle unanimité les responsables de Delirium Ludens, à Bienne (BE), d’Helvetia Games, à Genève, de l’Atelier du Jeu, à Pully (VD), ou du Paradis du Jeu, à Lausanne. Ils ajoutent:

«Et puis la création est pléthorique. Rien que cette année, on a eu près de 2000 nouveautés. Autant dire qu’on a du choix!» Ulrich Schädler abonde: «Les éditeurs proposent en effet régulièrement des titres dont les mécanismes inventifs et bien pensés permettent de satisfaire tous les types de joueurs», qui, donc, se laissent prendre aux jeux…

A quoi ça sert, de jouer?

Si le jeu de société sert évidemment à passer du temps de qualité ensemble, il a bien d’autres vertus parallèles. Parmi lesquelles…

- Jouer est un plaisir qui rend plus facile ce qui est difficile en offrant une belle ouverture à la culture au sens large (Time Line, Swiss IQ, ou Contrario, par exemple).

- Jouer favorise la concentration et la réflexion (ne serait-ce que lors de la lecture ou de la réinterprétation des règles), tout en entraînant et développant l’imagination, la logique, l’adresse physique ou la mémoire (Contrario, Memory…). Autant dire que s’amuser fait travailler les méninges!

- Jouer est un outil essentiel dans l’apprentissage des bases de la vie en commun – et ce dès le plus jeune âge. Ulrich Schädler note à ce propos: «Par le biais des jeux de rôle, notamment, les tout-petits explorent le monde et, par imitation, s’approprient la société qui les entoure.» En gros, il est question d’affirmation de soi, de structuration de la personnalité, d’initiation à la vie ou de découverte des autres. Le spécialiste ajoute: «En jouant, on suit des règles. Dès 3-4 ans un minot peut comprendre le concept. Pour les plus grands, devoir se mettre d’accord sur ce qu’on fait ou pas, voire réécrire ou réinterpréter des points de règlement implique de savoir faire des compromis pour trouver des consensus, tout en apprenant à respecter ses adversaires-partenaires. Car sans eux, pas de jeu!» Dans le même ordre d’idée, le jeu est une bonne initiation à la gestion des émotions: perdre, gagner, patienter pendant que les autres préparent leurs coups…

- «Jouer offre un espace de liberté dans lequel on fait ce qu’on n’ose pas faire dans la vraie vie, note Ulrich Schädler. On peut ainsi prendre des décisions qu’on ne prendrait jamais autrement et, pour le coup, se montrer un peu méchant ou faire des petites entourloupes à ses adversaires sans que cela n’ait de (graves) conséquences!»

- Jouer permet de nouer des amitiés – comme en témoigne par exemple Mélanie, étudiante de 24 ans: «Un soir, je me suis rendue sans connaître personne à une soirée organisée dans un café-boutique. C’était tellement sympa que j’y suis retournée et maintenant, les gens que j’y ai rencontrés sont des amis que je vois régulièrement, même… hors jeux!»

Nos coups de cœur par catégories

1.Les « stratégie et tactique »


Galaxy Trucker

C’est quoi? Il s’agit de jeux dont le but est de conquérir des territoires, construire des villes, marquer le plus (ou le moins!) de points, faire prospérer une entreprise. Qu’il s’agisse des ancestraux échecs, go, dames et backgammon ou de concepts plus récents, mais désormais classiques, comme Stratego, Risk, Les colons de Catane, Carcassonne ou Les aventuriers du rail, le stratégique repose parfois sur la chance mais surtout sur la réflexion, un peu de sens tactique et la planification de ses actions. Et non, les parties ne sont pas forcément interminables!

Scythe: Suite à la guerre de 14-18, le monde n’est que ruines. Il est temps de reconstruire et de fai­re fortune. Mélange de conquête et de gestion, ce jeu très soigné a remporté le Swiss Gamers Award 2016.

De 1 à 5 joueurs, dès 14 ans. ~120 min. la partie, env. 120 fr.

Galaxy Trucker: Construire des vaisseaux spatiaux, les lancer, voyager et faire fructifier sa flotte en évitant des pièges: une aventure finalement plus simple qu’on ne le pense!

De 2 à 4 joueurs, dès 10 ans. ~90 min la partie, env. 55 fr. Extensions disponibles.

Seven Wonders: Primé en Suisse, en France et en Allemagne, ce jeu de cartes évolutif a pour but de développer l’une des sept cités du monde antique. Une merveille de jouabilité et de graphisme.

De 2 à 7 joueurs, dès 10 ans. ~30 min la partie, env. 48 fr. Extensions disponibles, y compris via une app.

Terraforming Mars: Mars est désormais bonne pour la colonisation et tout le monde en veut sa part… Des règles simples et une grande variété de combinaisons en font un jeu très apprécié.

De 1 à 5 joueurs, dès 10 ans. ~90 min la partie, env. 85 fr.

Kanagawa: Un jeu poétique et magnifique pour se transformer en artiste peintre.

De 2 à 4 joueurs, dès 10 ans. ~60 min la partie, env. 35 fr.

King Domino: Vous êtes un roi? Prouvez-le en étendant votre domaine à coup de poses de dominos. Simple et génial en famille.

De 2 à 4 joueurs, dès 8 ans. ~30 min la partie, env. 26 fr.

Small World: Dans ce jeu très fantasy, qui a glané des prix dans tous les salons, il faut conquérir un empire. Mais en choisissant bien son peuple et son moment!

De 2 à 5 joueurs, dès 10 ans. ~90 min la partie, env. 65 fr. Extensions disponibles.

Notre sélection de 5 jeux de société pour les jours pluvieux!

2. Les « coopératif »


Mysterium
C’est quoi? Nés aux Etats-Unis dans la mouvance Peace & Love des années 70 et débarqués en Europe dans les années 80, les jeux coopératifs fonctionnent sur un principe essentiel: on travaille ensemble. En d’autres termes, les joueurs doivent se coordonner pour atteindre un objectif commun. Là encore, plusieurs mécanismes peuvent cohabiter joyeusement: mémoire, stratégie, tactique, hasard. A relever qu’il existe désormais des variantes de type tous contre un, dans lesquelles l’un des participants tient le rôle du méchant à combattre.

Pandémie Legacy: Un brin catastrophiste, ce jeu vise à combattre des maladies mortelles qui menacent le monde.

De 1 à 4 joueurs, dès 10 ans. ~50-60 min la partie, dès env. 80 fr. Extensions disponibles.

The Mind: Dans ce jeu bluffant, il faut poser des cartes par ordre croissant… mais sans communiquer autrement que par la pensée!

De 2 à 4 joueurs, dès 8 ans. ~30 min la partie, env. 11 fr.

Hanabi: Simple et original, Hanabi a obtenu le Spiel des Jahres 2013 en Allemagne, soit l’équivalent d’un Oscar des jeux. Son principe? Collaborer pour faire le plus beau des feux d’artifice!

De 2 à 5 joueurs, dès 8 ans. ~30 min la partie, env. 15 fr.

Mysterium: Espèce de mélange de Dixit et de Cluedo, ce jeu captivant et qui a reçu plusieurs prix, notamment en Suisse, demande aux joueurs de s’unir pour comprendre les messages non verbaux d’un fantôme amnésique afin de résoudre un ancien mystère.

De 2 à 7 joueurs, dès 10 ans, env. ~60 min la partie, env. 50 fr. Extensions disponibles.

Azul: Truelle en main, il faut embellir les murs d’un palais royal portugais à coup de carrelages. Spiel des Jahres 2018 en Allemagne et Jeu de l’année 2018 en France, Azul est l’un des grands succès du moment.

De 2 à 4 joueurs, dès 8 ans. ~60 min la partie, env. 55 fr. Extensions disponibles.

Magic Maze: Qualifié de petit bijou ludique par des pros et les fans, Magic Maze entraîne les joueurs dans des aventures collaboratives délirantes… mais sans qu’ils communiquent (ouvertement!) entre eux.

De 1 à 8 joueurs, dès 8 ans. ~30 min la partie, env. 40 fr. Extensions disponibles. NB: Existe aussi en version dès 5 ans.

3. Les « culture, lettres & mots »

C’est quoi? Il n’est pas uniquement question d’étaler sa science via des quiz ou des fiches questions – comme dans Trivial Pursuit, Lexicon, Les incollables ou Le jeu du dictionnaire, mais encore d’apprendre plein, plein de choses. Par extension, on peut aussi inclure les jeux de lettres et de mots à la Scrabble, Boggle, Contrario ou Demoniak dans cette classification.

Time Line: L’idée, c’est de replacer des événements historiques, sportifs, politiques, culturels, scientifiques etc. sur la ligne du temps. Un jeu instructif, donc, où l’on phosphore dans la bonne humeur.

De 2 à 8 joueurs, dès 8 ans. ~30 min la partie, dès 19 fr. env. Extensions disponibles.

Code Names: En deux équipes, les joueurs doivent découvrir des noms de codes via des indices. Ce jeu basé sur les associations d’idées et les mots a reçu le 2e prix des Swiss Gamers Award 2016.

De 2 à 8 (ou plus!) joueurs, dès 12 ans. ~20 min la partie, dès 27 fr. env. Extensions disponibles.

Swiss IQ: Conçu sur les bords du Léman par l’éditeur vaudois Helvetiq, ce quiz plein d’humour comprenant 400 questions met à l’honneur la Suisse… mais pas que!

De 2 à 10 joueurs, dès 12 ans. ~30 min la partie, env. 29 fr. Différentes déclinaisons disponibles.

I Know: Variation sur un thème connu, ce jeu met à l’épreuve la culture générale et la capacité à imaginer ce que ses adversaires savent ou pas.

De 2 à 6 joueurs (ou plus si jeu par équipes), dès 14 ans. ~45 min la partie, env. 40 fr. Extensions disponibles.

Knit Wit: Le but de ce jeu est de dénouer les fils parfois emmêlés mais hauts en couleur de la langue française et, concrètement, de retrouver des mots répondant à un ensemble de caractéristiques.

De 2 à 8 joueurs, dès 8 ans. ~30 min la partie, env. 37 fr.

Mot pour mot: Deux équipes doivent récupérer des lettres sur un plateau puis, après avoir pioché une carte thématique, former un mot correspondant à ce thème. Ce concept super convivial a reçu la Palme de bronze 2017 des meilleurs jeux de famille au Québec.

De 2 à 12 joueurs, dès 10 ans. ~30 min la partie, env. 35 fr.

Decrypto: Le principe est simplissime: il faut donner des indices assez clairs à ses coéquipiers pour qu’ils comprennent… mais assez vagues pour larguer ses adversaires!

De 3 à 8 joueurs, dès 12 ans. ~30 min la partie, env. 30 fr.

4. Les « énigmes »


Unlock

C’est quoi? Comme l’indique le nom générique, il s’agit bêtement de mener une enquête et, individuellement ou en équipes, de résoudre différents mystères par la réflexion et la déduction avec, parfois, un petit coup de pouce du hasard. Dans cette catégorie, on trouve bien sûr le bon vieux Cluedo, édité en 1948 en Grande-Bretagne, ainsi que le très populaire Code Names. Côté tendance, les spécialistes notent une déferlante de nouveaux titres fonctionnant sur le principe des escape rooms – ces jeux grandeur nature qui consistent à déverrouiller une pièce fermée à clé en résolvant les énigmes qui y sont disséminées.

Unlock: Jeu de l’année français 2017, c’est un jeu d’escape room sur plateau. Petit bémol: si les trois scénarios originaux sont passionnants et merveilleusement immersifs, ils ne sont pas rejouables puisqu’on connaît les réponses!

De 2 à 6 joueurs, dès 10 ans. 60 min la partie, env. 40 fr. Extensions (indispensables) disponibles. A savoir: la série nécessite un smartphone ou une tablette car il faut se connecter pour avoir accès à certaines infos.

Exit: Un jeu qui, lui aussi, reprend le principe des escape rooms et auquel on ne joue donc qu’une seule fois.

De 1 à 6 joueurs, dès 12 ans, De 45 à 90 min la partie, env. 20 fr. Extensions (indispensables) disponibles.

Sherlock Holmes - Détective Conseil: Né dans les années 80, puis un peu oublié, ce jeu d’énigmes a été relancé avec succès en 2011 – avant de bénéficier d’un relooking en 2016-2017. Il est aujourd’hui absolument parfait pour les fous de sir Conan Doyle, d’autant qu’ils pourront (peut-être?) battre le grand Sherlock sur son propre terrain!

De 1 à 8 joueurs, dès 14 ans. ~60 min la partie, env. 60 fr. Extensions disponibles.

Intrigues à Venise: Après avoir découvert avec quel partenaire on est apparié, il faut comprendre quelle est la mission à remplir… et la réaliser avant l’équipe adverse.

De 3 à 5 joueurs, dès 10 ans. ~60 min la partie, env. 45 fr.

Mystère à l’abbaye: Qui a assassiné Frère Adelme? A vous de le découvrir. On vous prévient: tout est (superbement!) fait pour vous compliquer la tâche.

De 3 à 6 joueurs, dès 8 ans. ~90 min la partie, env. 50 fr.

5. Les « apéro-assemblée »


Kikafé

C’est quoi? Cette catégorie recouvre tous les jeux dont le but premier est de rire et de s’amuser en société. Du coup, elle intègre aussi bien les classiques Uno ou Loups-garous de Thiercelieux (incontournable quand on est plus de 10 à jouer!) que Times’Up et Canardage, soit des titres fonctionnant avec des mécanismes aussi divers que variés!

Dixit: Couronné de nombreux prix, ce jeu poétique et drôle consiste à deviner à quelle illustration correspond une phrase, un son ou un mot énoncés par le conteur.

De 3 à 10 joueurs, dès 8 ans. ~30 min. la partie, env. 40 fr. Extensions disponibles.

Blanc manger coco: Vendu à plus de 500 000 exemplaires en 2017 en francophonie, ce jeu d’apéro s’inspire du cadavre exquis puisqu’il s’agit de compléter des phrases. Tourne vite à l’humour gras et/ou au politiquement incorrect!

De 3 à 20 joueurs, dès 16 ans. ~30 min la partie, env. 43 fr. Extensions disponibles.

Canardage: En gros, il s’agit de protéger ses cartes-canards et de tirer sur celles des autres concurrents. Simple à comprendre et délicieux... pour les pestes qui aiment semer la zizanie!

De 3 à 6 joueurs, dès 8 ans. ~20 min la partie, env. 20 fr.

Kikafé: Au départ, une question triviale: «Qui a fait caca dans le salon?». Ensuite, aux joueurs de disculper leurs animaux en accusant ceux des autres! Hilarant pour les minots... et pour leurs parents.

De 3 à 6 joueurs, dès 6 ans. ~30 min la partie, env. 17 fr.

5 cornichons: Pas aussi basique qu’il y paraît, ce jeu de cartes sympa et animé consiste à NE PAS remporter le dernier pli!

De 2 à 6 joueurs, dès 8 ans. ~25 min la partie, env. 15 fr.

Jungle Speed: Ce jeu mise sur l’observation et le réflexe pour se débarrasser de toutes ses cartes. NB: il génère une folle excitation!

De 2 à 10 joueurs, dès 7 ans. ~30 min la partie, env. 22 fr. Extensions disponibles.

Le poker des cafards: Un jeu de stratégie, de mauvaise foi et de bluff où l’on ne doit pas se retrouver avec quatre cartes identiques.

De 2 à 6 joueurs, dès 8 ans. ~15 min la partie, env. 15 fr

Mito: Pour se débarrasser de ses cartes, une alternative: tricher ou attraper les tricheurs! Un jeu hilarant pour petits et grands – d’autant plus sympa que son petit format le rend emportable partout.

De 3 à 5 joueurs, dès 7 ans. ~20 min la partie, env. 15 fr.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina