Femina Logo

Voilà que lundi aprèm ma meilleure cop’s me dit «Et si on allait tester la pole dance?». Ni une ni deux, j’enfile ma tenue de sport et j’y cours avec elle. Biche (et oui, drôle de surnom, mais c’est sympa) m’avait prévenu que j’aurai des courbatures, que c’était bien plus physique que ce que l’on peut croire. Et bien oui, la pole dance demande une musculature adéquate! Comment m’en-suis-je sortie? Etonnament, plutôt pas trop mal!

Après un échauffement musculaire, on débute directement avec un «spi ». Un quoi? Un spin, soit une figure réalisée en mouvement qui tourne autour de la barre. Directement lancée dans le vif du sujet, je m’exécute et réalise soudainement l’existence de certains muscles qui m’étaient jusqu’alors inconnus! Aïe! Mais après trois ou quatre répétitions du spin, c’est bon, le muscle est préparé. On enchaîne avec un trick (figure sur la barre, sans mouvement), puis une transition (enchaînement de trick et spin), et on recommence le tout sur une musique entraînante. Hé! Mais c’est sympa tout ça!

On apprend encore une ou deux figures sur la barre, un relevé du sol avec lancement de la chevelure en arrière, très sensuel. Attention à ne pas se cogner la tête contre la barre! (Et oui, Biche, c’est assez son genre). Je comprends pourquoi ce sport augmente en popularité, on s’y amuse vraiment. Il faudrait y penser pour le prochain enterrement de jeune fille prévu.

Voilà le cours est terminé. Je suis déjà avec l’inscription en main, impatiente de revenir la semaine prochaine pour la deuxième leçon!

La tenue
T-shirt serré ou bandeau, mini short ou culotte souple, rien de plus! Ah si, les talons de 11 cm, mais ça, c’est pour le cours des avancés, je n’y suis pas encore…

Les conseils
Avoir confiance en soi pour «s’attaquer» à la barre et ne pas avoir peur de se casser la figure. Si on tombe, ce n’est pas de bien haut…

Les sensations
On travaille abdos, fessiers, dos, bras et bien d’autres muscles inconnus aux bataillons! Bref, ça raffermit et cela nous plait. Ce sport est une forme alternative au fitness et fait appel à des exercices de gainage. Et en plus, on prend confiance en soi de manière spectaculaire!

Les résultats
Une taille bien dessinée, des abdos façon «plaque de choco» pour les plus accros, des hanches raffermies, des fesses musclées et des chorégraphies de danse plein la tête. Il va falloir montrer notre nouveau déhanché à chouchou en rentrant! Bon, ok, les résultats commencent à être visibles après quelques cours, il faut s’accrocher.

Oui, mais où ?
À Genève, à Aerial Dance, 110 fr. /mois
À Gland, à Expressions Verticales, pour 98 fr. / mois
À Lausanne, à Pole Emotions, dès 30 fr. /cours
À Montreux, à Pink’attitude, dès 150 fr. / mois

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.