Femina Logo

Quand les nourrir

  • Dès que le sol est gelé ou que la neige apparaît. En gros, de décembre à mars, pendant les mois de disette. Mésanges bleues, rouges-gorges ou sittelles vous diront merci.
  • Quand on commence à les nourrir, il ne faut pas lâcher les oiseaux du jour au lendemain. Leur nourriture doit toujours rester accessible, surtout lors de perturbations météo soudaines (neige, pluie, gel). Ainsi, on n’oublie pas de remplir la mangeoire un seul matin, même s’il fait un temps de cochon.

Quoi leur donner

On préfère

  • Pour attirer le plus d’espèces d’oiseaux différentes, on diversifie les graines dans des mangeoires séparées. Parmi les plus appréciées, celles de tournesol ou de chanvre. On prend garde à conserver les graines bien au sec, pour éviter tout risque de moisissures.
  • On peut choisir des graines décortiquées, pour faciliter le travail des oiseaux et limiter les déchets, mais elles sont plus chères à l’achat. En plus, les oiseaux font un max de réserve en très peu de temps et ne restent donc pas longtemps picorer sur les mangeoires. Du coup, on les observe moins bien.
  • Les boules de graisse, vendues dans les grands magasins ou les animaleries, sont aussi appréciées des oiseaux en hiver. Certains livres proposent des recettes pour confectionner soi-même des gâteaux pour oiseaux ou autres boules de graisse.
  • La chair d’une noix de coco coupée en deux est aussi idéale. Elle fait, en plus, office de mangeoire.

On évite

  • Les mélanges de graines, car le tri sélectif des oiseaux gourmands fait que beaucoup d’entre elles finissent par terre…
  • Le pain, sauf pour les oiseaux d’eau, car il gonfle dans l’estomac.
  • Les restes de repas ou les cacahuètes, trop salés.
  • Les couennes de lard grossièrement coupées, à cause des risques d’étouffement.

Quelle mangeoire

  • Les mangeoires fantaisies sont jolies, mais pas toujours pratiques. On préfère les modèles grillagés ou tubulaires, faciles à trouver soit dans les animaleries et les grandes surfaces, soit dans les magasins spécialisés, comme Nature & Découvertes par exemple. Il en existe en verre, sympas pour observer et simples à nettoyer.
  • On les place en hauteur pour les protéger des chats, proches des arbustes pour permettre aux oiseaux de se planquer facilement, et pas trop près des fenêtres pour éviter tout risque de collision. On évite de les installer dans les arbres, car les écureuils croqueurs de noisettes pourraient venir les piller facilement.

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.