Femina Logo

L'accord n'attend plus que le feu vert formel des membres de la Commission fédérale du commerce (FTC), affirmait jeudi le quotidien américain. Cela devrait solder une action engagée par les autorités qui accusent la société californienne d'avoir trompé ses utilisateurs en changeant ses réglages de confidentialité. Un porte-parole de Facebook, s'est refusé à tout commentaire.

A l'avenir, le site devrait s'engager à obtenir de ses utilisateurs - 800 millions actuellement - qu'ils "approuvent expressément" tout "changement matériel rétroactif" de ses réglages, selon le quotidien. En outre le groupe se soumettrait à des audits indépendants sur ses pratiques en la matière pendant vingt ans.

Le groupe concurrent Google avait accepté des conditions similaires en mars. Dans un accord conclu avec la FTC concernant son défunt outil communautaire Google Buzz.

Le "Wall Street Journal" précise que l'accord trouvé avec Facebook est la conclusion d'une procédure engagée suite à une plainte déposée en décembre 2009 par des associations de défense de la confidentialité des données. Elles étaient mécontentes que maintes informations personnelles soient par défaut ouvertes au public sur le site de Facebook.

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.