Femina Logo

Le bandeau ajouté par l’éditeur dit tout: «Culte! Ecrit par une jeune fille, mais pas pour les jeunes filles!» Pamela Moore a 18 ans quand elle écrit ce roman initiatique. On y suit la sortie de l’adolescence de Courtney Farrell, 16 ans, jeune fille de bonne famille qui meurt d’ennui dans son école privée près de New York. Pour lui éviter une sévère dépression, ses médecins et professeurs l’autorisent à quitter le pensionnat pour rejoindre sa mère, actrice sur le déclin qui survit à Hollywood en attente du rôle qui relancera sa carrière. Elle y fera l’expérience des cocktails en milieu d'après-midi et de la sensualité avec un homme plus âgé, avant de retourner à New York pour y mener une vie oisive, désabusée et alcoolisée avec de riches héritiers en perdition.

Tragédie à 26 ans

«Chocolates for Breakfast» sort en 1956, deux ans après le «Bonjour Tristesse» de Françoise Sagan auquel il est immédiatement comparé. De part et d’autre de l’Atlantique, les deux jeunes auteures connaissent un même succès fulgurant mais n’auront pas le même destin. Si la Française meurt en 2004 à l’âge de 69 ans, Pamela Moore se suicide à l’âge de 26 ans. Son fils signe la post-face de cette réédition en français, décryptant les ajouts et corrections voulues pour l’auteur ainsi que quelques éléments révélateurs de sa biographie.

Comme «La traversée de l’été» de Truman Capote, écrit en 1943 mais publié en 2005, ou «Rien n’est trop beau», de Rona Jaffé, publié en 1958 et réédité en 2011, ces romans vintage conservent toutes leurs saveurs et leur pertinence malgré le décalage temporel. On s’en délecte pour leur côté rassurant, le témoignage sociologique d’une époque révolue et regrettée et, bien sûr, la finesse de l’écriture au charme suranné mais pas dépassé.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.