Femina Logo

1. Désactiver son compte

C’est la manière soft de suspendre son activité sur Facebook: aller dans les paramètres du compte, sous «sécurité» et cliquer sur «désactiver le compte». En sélectionnant l’option «c’est temporaire, je reviendrai», vous restez libre de le réactiver. Cas échéant, vous retrouverez tout, sauf l’administration des groupes dont vous êtes à l’origine et les événements que vous avez créés (du moins si vous en êtes l’unique administrateur). De quoi ne pas recommencer à zéro…

2. Supprimer son compte

En tapant dans Google «supprimer définitivement son compte Facebook»,on trouve le lien actif (voir l’encadré ci-dessous). Cette recherche permet aussi d’accéder à des blogs explicatifs, voire à la procédure filmée dans YouTube. Quand on est sur la bonne page: cliquer sur «supprimer mon compte» et ne plus se connecter durant 14 jours pour que la demande devienne effective. Mais on peut aller plus loin (lire point 3)

3. Faire le ménage à fond

Pour éliminer toute trace de son passage, il faut vider son compte avant de le désactiver, soit notamment supprimer ses amis, se retirer des groupes, enlever ses photos, effacer le contenu dont on est l’auteur et l’historique. Et ce n’est qu’un début (voir l’encadré ci-dessous). Enfin, laisser le compte en latence deux semaines environ, le temps que Facebook réalise un back-up de la «coquille vide», puis faire sa demande de désactivation.

4. Contrôler son image

Comme la plupart des utilisateurs ne maîtrisent pas l’interface, ils ne font pas toujours parvenir les informations souhaitées aux bons cercles de personnes. Conséquence: des données personnelles peuvent circuler librement sur la Toile. Pour les avoir, taper son nom complet sur Google. Les moteurs de recherche ne tiennent pas compte du contexte, ni des dates, et cherchent d’éventuels homonymes. Une recherche essentielle pour appréhender l’image que l’on véhicule.

5. Modifier son identité

Si des données ne sont plus à jour, contacter les personnes qui en sont à l’origine pour les faire modifier. Si, par le passé, un de vos homonymes s’est illustré dans un fait divers, demandez aux médias de retirer l’information sur Internet. Techniquement, on peut aussi rendre ces données «invisibles»: la procédure «Google removal tool» (voir encadré ci-dessous) permet de supprimer le lien entre le contenu et les mots introduits dans le moteur de recherche qui nous fait y accéder.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Dans vos écouteurs

E14: Comment chasser la déprime saisonnière

Quand le soleil décide de se coucher à l'heure du goûter, il est parfois difficile de ne pas se sentir épuisé, démoralisé, démotivé... Afin de nous aider à lutter contre les effets du manque de lumière, une psychologue et coach détaille une véritable stratégie anti-blues, en s'inspirant des pays scandinaves. Comme un petit shot de vitamine D.

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.