Femina Logo

1) Vous n’aimez pas Billie ? Vous aimerez ce livre de fiction contemporaine qui n’est donc pas une biographie de la grande chanteuse de jazz des années 40 et 50. C’est la biographie de Sarah, Anglaise d’aujourd’hui qui n’est pas au top de sa forme et qui voit apparaître ponctuellement au fil de ses trips le fantôme de Billie Holiday. On y découvre néanmoins quelques petites tranches de la vie de cette femme écorchée vive, grandie dans un bordel, maltraitée par les hommes malgré un immense talent, profondément malheureuse, disparue prématurément à cause de ses excès.

2) Court, intense, sans chichi, ce n’est pas un polar avec des milliers de détails. On reconstruit chapitre par chapitre la vie de Sarah, de sa mère Claudine, et de Billie Holiday qui a évidemment un lien avec le secret de famille qui a pourri l’enfance de Sarah. On passe de Londres à New York, puis Paris, des années 20 aux années 2000. Ca vous parlera.

3) Je ne connaissais pas vraiment non plus Viktor Lazlo, française d’origine antillaise, chanteuse qui fait aussi l’actrice et a écrit un premier roman en 2010, La Femme qui pleure, qui aurait pu parler de Billie. Je ne pourrais citer aucune de ses chansons (et vous ?) alors que je connais le répertoire de Billie plutôt bien. Mais je sens que les deux femmes, qui se cachent pareillement derrière un nom masculin qui n’est pas le leur, ont un lien karmique…

4) Viktor Lazlo en a fait un spectacle qu’elle a joué en Belgique et qui sera à Paris en novembre et décembre 2012, mi chantée, mi lue, Vous n’aimez pas Billie ? Vous l’aimerez ensuite. Mais vous serez peut-être un peu triste.

He isn't true,
He beats me, too, What can I do?
Oh, my man, I love him so
He'll never know
All my life is just despair
But I don't care
When he takes me in his arms
The world is brigh

5) Après avoir lu ce livre ou peut-être vu le spectacle, vous aurez envie d’acheter l’intégrale de Billie Holiday, disparue en 1959. Don’t Explain, Good Morning Hearthache, My Man, Summertime, I Cried for you, More than you know, Night & Day, Solitude, de la mélancolie par kilomètres de tours de vinyle…

My name is Billie Holiday, Viktor Lazlo, éditions Albin Michel, 180 pages.

Billie Holiday, spectacle musical de Viktor Lazlo, mise en scène d’Eric-Emmanuel Schmitt, Théâtre Rive Gauche, Paris 14e, du 23 novembre au 20 décembre 2012.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina