Femina Logo

culture

Un livre sur la médecine d'hier, d'aujourd'hui et de demain

Aujourd'hui, "tout au long de la vie, la médecine infiltre l'existence de l'homme", souligne Didier Sicard, professeur de médecine, qui a co-dirigé "Aux origines de la médecine" avec Georges Vagarello, directeur de recherche à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Sans avoir cette emprise, la médecine a existé de tout temps. Aux temps préhistoriques, on savait déjà, comme l'attestent des squelettes retrouvés, réduire des fractures voire trépaner des crânes. Mais était-ce de la magie ou "le plus antique des actes chirurgicaux" ? En tout cas, "la survie n'était pas l'exception".

Il y a eu ensuite la "naissance d'un art", avec Hippocrate qui nous a laissé son serment, fondement de l'éthique de la profession médicale, les grandes épidémies du Moyen-Age, auxquelles il a fallu faire face, l'inventivité de la Renaissance, de l'époque classique et des Lumières, et la naissance au XIXe siècle de la médecine moderne...

Un chapitre est consacré à la vision ancienne de l'obésité, où les parties "naturellement arrondies" sont l'expression de "valeurs vitales, positives". Un peu d'embonpoint sied, admet Xavier Bichat, mais il estime, le tout premier, que trop - beaucoup trop - est pathologique.

Le médecin devient peu à peu un notable, on invente l'hygiène, on calcule l'espérance de vie (qui a plus que doublé en 200 ans), on arrive au XXe siècle et à sa "révolution scientifico-technique", avec les échographies, scanners ou IRM, les greffes et la chirurgie par robot interposé.

Le livre raconte la médecine d'aujourd'hui, s'intéressant aussi aux inégalités sociales de santé devant une médecine de plus en plus coûteuse et à la santé psychique, la "médecine de l'être".

Que dire de la médecine de demain ? Les laboratoires de biologie classique disparaîtront au profit de "lecteurs-puces" portables, un des grands enjeux sera "la médecine du grand âge", "totalement à inventer". Le réchauffement climatique entraînera de nouvelles infections dans les pays du nord. Pour les auteurs, "penser que l'humanité puise être débarrassée du cancer est d'une extrême naïveté".

"Aux origines de la médecine", sous la direction de Didier Sicard et Georges Vigarello, ed. Fayard, 478 p, 48,90 euros.

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.