Femina Logo

Un film à voir

L'incroyable parcours d'Enriqueta Faber

Enriqueta Faber Femme Femina parcours film

Sylvie Testud s'est glissée dans la peau d'Henriette Faber, dans le film «L'Insoumise».

© Sister Distribution

C’est qui?

Tout commence à Lausanne. Henriette Faber y naît en 1791, une enfance sans histoires, un mariage précoce et un époux qui passe rapidement l’arme à gauche. Veuve à 18 ans, son histoire incroyable commence. Désormais déguisée en homme, elle part étudier la médecine à la Sorbonne, puis s’embarque pour la lointaine île de Cuba. Près de La Havane, elle devient le médecin des pauvres, soigne les bourgeois comme les esclaves et les plus démunis, alors que la ségrégation raciale règne encore en maître. Là-bas, Henriette s’appelle Enrique et ce jeune docteur à la peau pâle, aux manières raffinées commence à attiser quelques jalousies, surtout lorsqu’il marie la belle Juana, une campagnarde qui aurait perdu sa virginité avant le mariage.

Finalement arrêté/e, la vérité éclate et Enrique-Henriette terminera sa vie comme nonne dans un couvent à La Nouvelle-Orléans, non sans avoir subi de multiples humiliations de la part de la bonne société cubaine

Pourquoi on en parle?

Totalement inconnue dans son pays d’origine, Henriette – ou Enriqueta – est une star à Cuba. Pour le milieu LGBT d’abord.

«Cette femme a représenté plusieurs causes, la première est celle des LGBT, car on considère que c’est le premier mariage gay qui ait eu lieu dans l’île», expliquait sur TV5 Monde la Genevoise Laura Cazador, qui a co-écrit et co-réalisé, avec le Cubain Fernando Perez, Insoumises (sur les écrans actuellement).

Elle est aussi une icône de l’émancipation de la femme, comme de la lutte contre l’esclavagisme, puisque le médecin qu’elle était a toujours refusé le clivage racial, soigné les riches comme les pauvres, sans distinction.

Le film est issu d’un partenariat helvético-cubain – une première! – avec dans le rôle-titre Sylvie Testud, méconnaissable. L’actrice a carrément appris l’espagnol avant le tournage, afin de pouvoir jouer dans la langue d’origine.

Qu’est-ce que les autres en disent?

Présenté dans le cadre du dernier Festival international des droits humains, à Genève, mais aussi au Festival du film de La Havane, Insoumises a reçu un bel accueil. L’œuvre a raflé au passage plusieurs prix, notamment de la part d’associations qui se battent contre les violences raciales et domestiques. Une reconnaissance (très) tardive pour cette figure féminine aux convictions chevillées au corps qui lui valurent bien des ennuis et totalement ignorée durant près de deux siècles par les historiens suisses.

Les scénaristes se sont tournés vers les archives du procès d’Enriqueta Faber, conservées au tribunal de La Havane, mais ont aussi lus quelques romans, articles et une pièce de théâtre pour retracer ce parcours hors normes.

Julien vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.