Femina Logo

A l’ombre de la haine

A travers les yeux d’une ado de 13 ans, l’auteure fait revivre l’Amérique des fifties qui l’a vue grandir. Celle de la ségrégation et du racisme ordinaire d’une famille de Blancs qui traverse les Etats du Sud pour les vacances. Il a fallu dix-huit ans à l’écrivaine pour achever ce drame étouffant sur lequel plane l’ombre de Beloved, de Toni Morrison, Prix Pulitzer en 1988. Une comparaison dont elle n’a pas vraiment à rougir.

Les larmes noires de Mary Luther, d’Anna Jean Mayhew, Ed. Balland, 382 p.

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.