Femina Logo

Le film nous propose de suivre le créateur belge Raf Simons tout au long de sa première collection haute couture pour la maison Christian Dior. Voici cinq raisons pour lesquels ce film mérite d'être vu, que la mode soit votre passion ou non.

1. Le suspens

Printemps 2012, le styliste belge Raf Simons reprend la direction artistique de la maison Christian Dior suite au départ précipité de John Galliano. Il ne dispose que de huit semaines pour lancer sa première collection haute couture. Comment va-t-il y arriver? Comment va-t-il concilier son style «minimaliste» et l'héritage très opulent du grand couturier? Ce documentaire prend très vite des petits airs de thriller. Le montage serré, le rythme plutôt nerveux, les enjeux et les difficultés rencontrées rendent ce film tout à fait captivant.

2. L'hommage aux petites mains

Ce documentaire est un magnifique hommage aux artisans de la mode, ces bâtisseurs de vêtements comme on a envie de les appeler. Couturière de formation, je sais la difficulté du métier, la patience, la minutie, la précision folle (les retouches sont parfois d’un mm!) qu’il faut pour travailler dans la haute couture. J'en ai sué des heures à faire des roulottés dans de la soie, à faire des boutonnières tailleurs au fil près... Malgré tout, je me suis rêvée dans la peau d’une ouvrière d'atelier. Ouiiii, je veux côtoyer un créateur visionnaire, réaliser des toiles selon ses croquis, travailler des tissus somptueux, bâtir un bustier, picoter des cols tailleurs, poser des embus sur la tête de manche, faire des raccords d’imprimés, coudre un bouton !!!

3. Les coulisses de la création artistique

Ce qui rend ce film particulièrement captivant, ce sont les instants où l'on se sent invité dans les coulisses de la création, presque dans le cerveau de Raf Simons. Le réalisateur nous fait partager les moments clé de la naissance du défilé. On y voit le mood board que le créateur belge transmet à son équipe de stylistes. On accompagne les visites aux musées et la naissance d'un tissu d'après les toiles de Sterling Ruby. On partage la balade dans le jardin de Granville, lieu où a grandi Christian Dior et où germera en partie l'idée du décor du défilé. Le grand couturier s'y sentait en effet particulièrement heureux, d'où l'idée de Raf Simons de recouvrir tous les murs de milliers de fleurs, comme si l'on se retrouvait à l'intérieur du puppy de Jeff Koons... Des moments rares que Frédéric Cheng a su parfaitement nous faire partager.

4. L'amitié, la peur, la joie

Ce film est surtout très touchant. J'ai tremblé au moment où Raf Simons stresse et craque juste avant le défilé. J'ai versé une larme pendant le show en voyant celles du créateur. Et une autre lorsque Marc Jacobs vient le féliciter…J’ai vibré devant la complicité de Raf avec son bras droit, Pieter Mulier. Ce dernier est aussi solaire que Raf est réservé, timide, et son soutien juste essentiel. J'ai vibré encore devant l’amitié professionnelle qui lie le créateur avec la première de l’Atelier flou, Florence Chehet.

J’ai frémi lorsque l’équipe se fait doucement mais fermement engueuler pour un retard lors des essayages. J’ai souri lorsque les ouvriers évoquent le fantôme de Monsieur Dior qui hanterait encore les ateliers de l’hôtel particulier sis à l’avenue Montagne. Et j'ai légèrement stressé lorsque le PDG, Sydney Toledano, parle de coûts, de réalités financières (mais pourquoi vouloir brimer le génie artistique??? On veut les voir réalisées, nous, toutes ces belles idées!).

5.Les archives

Le film est ponctué par des images d'archives sur Christian Dior et une voix off qui lit des extraits de sa biographie. Grâce à elles, on redécouvre notamment la petite révolution des années 50 avec le fameux New Look si féminin et dont les femmes avaient tant besoin après les années de guerre. Cette alternance rend le propos du film encore plus passionnant, encore plus touchant! Bref, on adore!

Avec: Anna Wintour, Jennifer Lawrence, Marion Cotillard, Pieter Mulier, Raf Simons, Sidney Toledano, Sharon Stone.

Sortie en salle le 2 septembre 2015.

Atelier de couture
1 / 5© DR
Défilé Christian Dior
2 / 5© Getty
Couturier portant une toile
3 / 5© DR
Retouches sur un mannequin
4 / 5© DR
Défilé Christian Dior
5 / 5© DR

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Dans vos écouteurs

E14: Comment chasser la déprime saisonnière

Quand le soleil décide de se coucher à l'heure du goûter, il est parfois difficile de ne pas se sentir épuisé, démoralisé, démotivé... Afin de nous aider à lutter contre les effets du manque de lumière, une psychologue et coach détaille une véritable stratégie anti-blues, en s'inspirant des pays scandinaves. Comme un petit shot de vitamine D.

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.