Femina Logo

1. Avec 180 concerts sur deux jours, c’est une occasion unique de se plonger dans l’univers du classique. On y découvre non seulement les œuvres de Schubert, mais aussi Bach, Schumann, Chopin, Liszt, Mozart ou Haendel. Interprétés par une foule de formations (duo, chœur ou musique de chambre), tous les styles sont dans l’air du baroque au contemporain.

2. C’est pas cher. Pour 30 Sfr. la journée et 50 Sfr. le week-end, on accède aux 180 concerts, à l’exception du gala (samedi 7 à 20 h) qui coûte 40 Sfr. ou de la générale à 10 Sfr. (samedi 7 à 16 h).

3. Il n’y a pas que du classique. On peut y entendre, entre autres, des balades gaéliques et écossaises avec Filidh Ruadh (samedi 7 à 12 h et 18 h), de la fanfare avec LècheBéton (dimanche à 14 h 30 et 17 h 30) ou de la musique traditionnelle suisse avec le Chœur des armaillis de la Gruyère (dimanche 8 à 13 h et 15 h).

4. L’ambiance est décontractée. Cette biennale itinérante aime sortir des sentiers habituels de l’ordinaire salle de concert. A Monthey, les musiciens investissent une centrale hydroélectrique, une école de commerce, la place de l’Hôtel de Ville, un préau ou un cinéma. Rien de tel pour donner aux néophytes l’envie de s’y plonger sans complexes.

5. Le programme ose le décalage avec des formations qui pimentent des incontournables en usant d’une sauce humoristique. Prenez Délit de Cuivre, où six virtuoses s’amusent à dépoussiérer des morceaux connus en version cuivre (samedi à 14 h 30, dimanche à 13 h et 16 h 30), ou le Marquis de Saxe, qui réinvente Le Barbier de Séville de Rossini au saxophone (samedi à 10 h 30 et 18 h).

6. On peut chanter la Messe allemande de Schubert. Cette pièce musicale interprétée à la fois par les voix des choristes aguerris et des visiteurs qui le souhaitent est devenue un rituel. Les partitions s’achètent à Monthey Tourisme ou sur place. La répétition a lieu le dimanche à 10 h, place de l’Hôtel de Ville, avant le concert qui se déroule au même endroit à midi.

7. Les enfants sont les bienvenus. Un parcours leur permet de découvrir les instruments au cours de petits concerts ou spectacles et même d’essayer d’en jouer.

8. La Schubertiade se vit aussi avec les yeux. Une expo de photos et d’affiches retrace trois décennies de cette manifestation. A voir à la Médiathèque de Monthey.

9. C’est également de la radio. La RTS qui a imaginé ces journées, en fait profiter ses auditeurs en retransmettant une foule de concerts sur Espace 2. Le temps d’un atelier, les jeunes pourront aussi comprendre comment fonctionne la radio numérique en construisant un lecteur DAB + (âge conseillé: de 12 à 15 ans, samedi 7 et dimanche 8 dès 13 h à la Médiathèque, inscription obligatoire le même jour dès 9 h auprès de Monthey Tourisme)!

10. On se met du piano plein les oreilles grâce au concours Clara Haskil, une compétition mondialement connue qui fête son 50e anniversaire. Quinze de ses anciens lauréats se relaient salle Clara Haskil, interprétant des œuvres de Schubert, Brahms, Mozart, Beethoven…

www.schubertiade.ch

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.