Femina Logo

en suisse

Livres, musique, cinéma ou art: un été 100% Découverte

Livres

Feuilletez la saga «Game of Thrones»

La famille (recomposée) Stark, les œufs de dragon, la «sympathique» reine Cersei Lannister, le mystérieux Mur et ce qui se cache au-delà… Game of Thrones, c’est LA série phénomène du moment, indiscutablement. Elle a battu tous les records de téléchargement en 2012, et sera à coup sûr encore dans le top 3 cette année. Mais Game of Thrones (Le trône de fer en français), c’est à la base un roman, plusieurs en vérité, écrits il y a déjà quelques années par l’Américain George R. R. Martin. Objecteur de conscience lors de la guerre du Vietnam, l’auteur, avec son air de vieux sage un peu mystique, participe lui-même à la production de la série télévisée, et a écrit quelques-uns des scénarios. Lire «GOT» – plutôt que le regarder – c’est aussi mieux appréhender son univers complexe et plonger plus profondément dans l’âme des différents protagonistes, les gentils comme les méchants…
«Le trône de fer, l’intégrale», de George R. R. Martin, Ed. Pygmalion.
Les coffrets des saisons 1 et 2 de la série sont également disponibles à la vente.

Et pour les ados…

Sorti en 2006, «Treize petites enveloppes bleues» avait ému des milliers de petites filles et beaucoup de petits garçons. L’histoire de cette jeune ado qui, à la mort de sa tante adorée, découvre 13 enveloppes qu’elle lui a léguées, était d’une rare beauté. Une à une, Ginny ouvrait ces précieux souvenirs au gré de ses péripéties européennes. Jusqu’à ce qu’on lui dérobe son sac à dos, contenant la dernière missive… Enfin, la suite (et fin) est en librairie.
«La dernière petite enveloppe bleue», de Maureen Johnson, Ed. Gallimard Jeunesse.

+ de lecture…

L’enfer selon Dante Dan Brown, c’est un peu comme le Cenovis. On adore ou on déteste. Une chose est sûre: son nouvel opus, Inferno, devrait faire un carton. On y retrouve Robert Langdon, plongé dans une énigme dantesque qui menace l’humanité. Rien de très original, mais le rythme et le suspense sont toujours au rendez-vous.
«Inferno», de Dan Brown, Ed. Jean-Claude Lattès, 567 p., 39 Sfr. 80.

Polar anglais Cardiff, Pays de Galles. Jeune recrue de la brigade criminelle, Fiona Griffiths est fascinée par la mort. Ce «don» pesant devient un atout dans une enquête délicate sur une prostituée et sa fillette, assassinées sauvagement. Un scénario raffiné avec ce qu’il faut de sordide.
«La mort pour seule compagne», de Harry Bingham, Presses de la Cité, 408 p., 39 Sfr. 80.

Musique

Texas, de Glasgow à Sierre

Pas moins de 35millions d’albums vendus. Le groupe écossais Texas, mené par la charismatique Sharleen Spiteri, revient en force avec son dernier opus – le huitième –, intitulé The Conversation. Une jolie galette aux sons pop et country qui mettent de bonne humeur.

Il faut dire qu’ils commençaient presque à nous manquer: six ans qu’on ne les avait plus aperçus sur une scène helvétique. Cet été, ça se passera du côté de Sierre, à l’occasion de son Blues Festival. Les fans des débuts pourront reprendre en chœur le fameux I don’twant a lover, le premier de leurs nombreux tubes. C’était en… 1989! In our Lifetime et Summer Son avaient par la suite soulevé le même enthousiasme. Un succès dû en grande partie à la chanteuse, avec son fort accent de Glasgow et son look très androgyne.
Texas, en concert au Sierre Blues Festival, le 29 août 2013. www.sierreblues.ch

Le blues de Valerie…

Nourrie au blues qu’écoutait son père et aux chants de gospel entonnés dans son église de Jackson, dans le Tennessee, Valerie June est la nouvelle petite perle venue du Sud américain. Avec sa belle voix haut perchée, sa sombre crinière et son banjo, elle vous ensorcellera à coup sûr... Et si vous deviez par malheur la manquer à Montreux, elle sera aussi aux Nuits de Fourvière, à Lyon, le 25 juillet.
Valerie June, au Montreux Jazz Festival le 15 juillet 2013.

Un peu de rock en altitude

Asaf Avidan, l’artiste israélien à la voix si féminine et troublante, ne s’y est pas trompé. S’il sera présent sur scène au Paléo le 24 juillet, il ne manquera pas de venir émouvoir les spectateurs du Rock Altitude Festival à la mi-août, dans un cadre plus intimiste que la plaine de l’Asse. Le rendez-vous, qui en est à sa huitième édition, a choisi d’élargir sa programmation – originellement orientée exclusivement vers la musique metal.

Outre le bel Asaf, on pourra applaudir au Locle les Deftones, mais aussi les Tambours du Bronx. Un groupe de percussionnistes urbains tout ce qu’il y a de plus…français.
Rock Altitude Festival, du 15 au 17 août 2013 au Locle. Billets entre 35 et 50 Sfr. www.rockaltitude.ch

+ de concerts…

Rock gruérien Du haut de ses 33 ans, Laure Betris – alias Kassette –, est une habituée de la scène rock. D’abord guitariste dans un girls band grunge, puis en solo, cette Fribourgeoise écume les clubs de Suisse, d’Allemagne et de Belgique depuis ses 16 ans. La revoilà avec Far, son nouvel album, aux arrangements minimalistes et aux sonorités parfois surprenantes. Sombre et mélancolique.
Kassette, au Montreux Jazz Festival le 14 juillet 2013 et au JVAL de Begnins le 31 août.

Electro pop La Femme: drôle de nom pour un groupe mixte qui va faire des ravages dans les festivals de l’été. C’est de la pop française à la sauce années 80,mâtinée d’un soupçon d’electro. Un cocktail qui marche terriblement bien en live.
La Femme, le 27 juillet 2013 au Paléo. Et leur album «Psycho tropical Berlin» est dans les bacs.

Le sosie de Bambi Le sosie de feu Michael Jackson est – lui – toujours en pleine forme, et devrait le prouver face au public – très exigeant – de ce festival réservé aux enfants.
Ben Jack’Son, le 15 août 2013 au Bimbadaboum Festival, à Chênes-Bougerie (GE).

Patriiiiick! Oui, vous avez bien compris. Patrick Bruel remonte sur scène pour pousser la chansonnette. Car oui, en plus d’être un champion du monde en matière de poker et un acteur émérite, il reste chanteur. Lequel de nous, son septième album, est sorti fin 2012.
Patrick Bruel, le 28 juillet 2013 au Paléo.

Cinéma

Une toile sous les étoiles

Ingurgiter des pop-corn insipides dans une salle obscure mal climatisée? Dommage, quand l’offre de cinémas en plein air est aussi riche… Un peu partout en Suisse romande, de Bévilard à Carouge en passant par Porrentruy et Yverdon, on peut se regarder un film avec les étoiles en guise de toit. Et pour que l’expérience soit encore plus agréable, de nombreux organisateurs ont remplacé le maïs soufflé et les nachos industriels par des spécialités du terroir et autres produits artisanaux, comme c’est notamment le cas à Rolle (du 2 au 21 juillet 2013), à Nyon (du 30 juillet au 25 août 2013) ou à Lausanne (jusqu’au 31 août 2013).
Retrouvez tous les cinémas open air de Suisse romande sur www.femina.ch

Le retour de Brad Pitt…

La peau burinée et le cheveu négligemment long, le mari d’Angelina Jolie revient sur les écrans. Et cette fois, pas pour une suite de la publicité Chanel N° 5. «World War Z», c’est l’histoire d’un étrange virus qui rend les gens agressifs. Très agressifs. Brad nous sauvera-t-il?
«World War Z», actuellement au cinéma.

Des caissières sur le ring

Marilou Berry nous fait rire. Beaucoup. Dans la peau de Joséphine, la fille de Josiane Balasko tentait désespérément de trouver l’amour sans froisser son chat (qui porte le nom de Brad Pitt). La revoilà en caissière au tempérament d’acier, bien décidée à renouer avec son fils Mickael, 11 ans et fan de catch, dont elle a longtemps été séparée. Son idée? Fonder une équipe de catcheuses avec ses collègues de boulot… Fausse bonne idée?

Entre les clients pénibles, la quinzaine alsacienne qui tourne mal et la directrice du supermarché légèrement aigrie (Isabelle Nanty), le défi est de taille. Entourée notamment de Nathalie Baye (très drôle en «wonder Colette») et d’André Dussollier (dans le rôle de l’entraîneur sur le retour), elle va tout faire pour que ses rivales mordent la poussière. Une comédie fraîche et décalée, avec une bande-son qui donnerait presque envie de s’y mettre à son tour.
«Les reines du ring», sur les écrans.

+ de films…

Toutes griffes dehors Hugh Jackman, 45 ans, enfile à nouveau le costume du superhéros Wolverine. Plus patibulaire que jamais, le voilà face à un dilemme de plus (redevenir mortel?) et plein de méchants à tendance japonisante. Un must pour les fans du genre.
«Wolverine», sortie le 24 juillet 2013.

Gare à eux! Tremblez, enfants de tous pays. Douze ans plus tard, les deux monstres qui tentent (désespérément) de faire peur sont de retour! Dans cette deuxième aventure de Bob et Sulli, on découvre comment les compères se sont rencontrés, sur les bancs de l’université. Déjà un carton aux Etats-Unis.
«Monstres Academy», sortie le 10juillet 2013.

Art

Coup de sac au Mudac

Le sac en plastique fait son entrée au musée. Le Mudac, à Lausanne, ouvre ses portes à cet objet banal et omniprésent, qui –mine de rien – en dit beaucoup sur notre drôle de société. Dans les différents étages de la Maison Gaudard, vous découvrirez ainsi des modèles plaqué or 24 carats ou encore en albâtre et en marbre. Mais aussi des vêtements ou du mobilier fabriqués à partir de cette matière. Installations, photographies, sculptures, tableaux, objets et performances viennent enrichir une exposition originale et ludique. L’occasion aussi de voir des pièces uniques ou emblématiques, devenues collector. Comme les sacs des grands magasins ABM ou Innovation, aujourd’hui disparus.
«Coup de sac!» du 19 juin au 6 octobre 2013 au Musée de design et d’arts appliqués contemporains, à Lausanne, www.mudac.ch

Le CERN expliqué aux enfants… Tout savoir sur le plus grand accélérateur de particules du monde? Facile, grâce au tout nouveau passeport Big Bang mis à disposition par le CERN. A travers une promenade interactive et 10 plates-formes situées en surface du fameux LHC, les mystères de notre univers n’auront plus de secrets (ou presque) pour vous.
www.passeportbigbang.org

Plonk et Replonk entrent au château «Il y a fort longtemps, bien avant la construction des Préalpes, quand la terre était encore plate, le pays de Gruyère existait déjà. Il avait été imaginé et tissé au fil d’or sur une tapisserie par la reine de Baliverne.» C’est ainsi que Plonk & Replonk – alias les artistes déjantés Jacques et Hubert Froidevaux – racontent la genèse de la région. L’exposition, qui se tient dans le château, est tout aussi loufoque que leur explication. En 50 images inédites et plusieurs installations délirantes, ils mettent en scène le retour d’un certain Comte Arebourg et proposent un drôle de voyage historico-humoristique. On y retrouve également une vaste sélection de leurs œuvres précédentes, témoignages de leur imagination débordante.
«Chroniques du Comte Arebourg», au château de Gruyères, jusqu’au 1er septembre 2013. www.chateau-gruyeres.ch

+ d’expos…

Le goût à l’honneur Le musée de l’Alimentarium sait mettre l’eau à la bouche. Son exposition Délices d’artistes - L’imaginaire dévoilé des natures mortes le prouve une nouvelle fois. Pour l’été, l’institution a mitonné un programme particulièrement alléchant. Avec Le jardin des délices, vous accompagnez le cuisinier du musée et un jardinier en balade gustative, entre curiosités botaniques et dégustation improvisée!
«Délices d’artistes», à l’Alimentarium de Vevey jusqu’au 30 avril 2014. Portes ouvertes les 24 et 25 août 2013. www.delicesdartistes.ch

Le CICR version musée Entièrement rénové, le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a ouvert ses portes il y a peu. Œuvre de trois architectes de renom, coordonnés par le célèbre Atelier Oï de La Neuveville, il est aussi beau qu’éducatif.
Musée international de la Croix-Rouge, à Genève. www.redcrossmuseum.ch

Redferns/ Getty
1 / 4© DR
2 / 4© DR
Pierre Albouy
3 / 4© DR
DR
4 / 4© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina