Femina Logo

Belles, belles belles de Claude François. Son premier succès, adapté du titre américain Girls Girls Girls (Made to Love), composé par Phil Everly des Everly Brothers. C’est la folie, 1,7million d’exemplaires vendus, sa carrière s’envole. Elle s’arrêtera brutalement seize ans plus tard.

Surfin’ des Beach Boys. Sorti en novembre 1961 et composé par Brian Wilson, c’est leur premier tube. Suivront des déclinaisons dont la plus connue Surfin USA. Les Californiens sont à l’époque des adolescents. Un nouvel album qui vient de sortir salue leurs 50 ans de carrière.

Love me do et She loves you des Beatles. Après leur escapade à Hambourg, les Fab Four sont de retour dans leur Liverpool natal et prêts à conquérir le monde (sa moitié féminine en tout cas). Ils n’ont pas encore composé d’album mais quatre 45 tours sortent cette année-là.

Blowin in the Wind de Bob Dylan (Robert Zimmerman). Alors âgé de 21 ans, l’Américain est déjà une figure emblématique de la contre-culture et du mouvement folk et se fait le porte-parole d’une génération. Il s’agit de l’un de ses titres les plus connus, repris depuis par de nombreux artistes.

Good Luck Charm d’Elvis. C’est encore la belle époque pour le crooner qui cartonne à la fois à Hollywood et dans les charts. Il sort trois singles la même année et deux albums dont Girls Girls Girls, bande-son du film du même nom dans lequel il tient le rôle principal.

Stai lontana da me d’Adriano Celentano. L’interprète italien de 24 000 baci est à la fois un chanteur et un acteur de 24 ans dont la carrière démarre à peine. Cette année-là, il sort une version italienne de Stand by me, Preguerò. Il chante encore et a vendu plus de 100 millions d’albums.

L’idole des jeunes de Johnny Hallyday. Jean-Philippe Smet a 19 ans et commence à être considéré comme un acteur majeur du rock en France, après s’être fait huer lors de ses premiers concerts. En 1962, il sort également un disque de chansons en anglais enregistré à Nashville.

Je ne regrette rien d’Edith Piaf. Tout comme Je m’voyais déjà de Charles Aznavour, ce titre est sorti fin 60 mais cartonne encore en 62. Cette même année, la Môme sortira 20 chansons et décédera en 63. Aznavour, lui, sort Les comédiens en 62.A 88 ans, il est toujours sur la route.

Santiano d‘Hugues Aufray. Il a 33 ans et un joli bout de carrière derrière lui (qui dure toujours, à 82 ans!). Santiano est l’une de ses chansons les plus connues, adaptées d’un titre de marins anglais, poétique et libertaire comme il les aime. C’est un classique des veillées autour du feu.

Laissez-nous twister des Chats Sauvages. Le groupe de Dick Rivers sera pendant trois ans le concurrent des Chaussettes Noires, menées par Eddy Mitchell. Productif, le groupe sort trois 45 tours en 1962, Laissez-nous twister, Sous le ciel écossais, et Je reviendrai (repris par La Mano Negra).

Tous les garçons et les filles de Françoise Hardy. Signée sur le label Vogue, Françoise Hardy enregistre quatre titres dont celui-ci qu’elle interprète à la télé le 28 octobre 1962. C’est le succès immédiat, elle vend 500 000 exemplaires du 45 tours et fait la couverture de Paris Match.

Speedy Gonzales, de Pat Boone. La chanson est évidemment associée au dessin animé Looney Tunes du même nom, dont l’héroïne est la souris «la plus rapide de tout le Mexique». Le chanteur est le plus gros vendeur de disques aux Etats-Unis dans les années 50, après Elvis. Speedy Gonzales a été repris en français par Danyel Gérard sous le titre Petit Gonzales.

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.