Femina Logo

Lors de la naissance de Femina, les Suissesses représentent 33% des actifs, un taux qui descend à 16% pour les femmes mariées. Logiquement, leurs préoccupations tournent autour de la tenue de la maisonnée et des enfants (dans la rubrique Mon bonhomme, une journaliste raconte l’évolution de son bébé au fil des mois). Le premier numéro se penche ainsi sur un sujet brûlant: «Les teenagers sont-ils des monstres?» Alors que la rubrique Les cent soucis permet de vider – poliment – son sac ou d’aborder des questions d’étiquette: «quand un monsieur entre dans un ascenseur après une dame, doit-il aller à son étage d’abord ou s’arrêter en premier?» demande une lectrice. Réponse de la rédaction: «Un monsieur doit se découvrir, abandonner son cigare s’il est bien élevé et s’enquérir où vont les autres voyageurs.» Et d’ajouter qu’«il ne faut pas trop demander, quand même…» D’ailleurs, Monsieur a le dernier mot avec la rubrique Le maître de céans… Cela n’empêche pas d’aborder des sujets plus délicats ou inattendus, comme l’infidélité conjugale (de l’époux). Des reportages faisant aussi voyager à Loèche-les-Bains, où l’on soigne la polio, ou en Alaska, avec un portrait de voyageuses.

Il faut que ça brille

La majorité des réclames vante produits de nettoyage et cosmétiques. «Vous dit-on souvent que vous êtes jolie? Ces mots si doux à entendre, il faut les mériter. Etes-vous sûre de faire tout ce qu’il faut pour avoir une peau nette?» (crème Tokalon). Le shampoing Brylcreem donne aux cheveux «un éclat auquel les hommes ne peuvent résister.»

La rubrique Côté jardin et côté cour consacre de solennels reportages aux familles royales d’Europe. Si les articles sur les célébrités sont généralement élo gieux, la First Lady d’alors a droit à une enquête osée: Jackie Kennedy va-t-elle trop loin? Les bébés – jamais paparazzés, faut-il le préciser – ne sont pas en reste: la rubrique d’actualités Quoi de neuf? présente «les jumeaux terribles» de Marie-Pia de Savoie ou la fille du dramaturge Arthur Miller et de la photographe Inge Morath, Rebecca (qui deviendra l’épouse de Daniel-Day Lewis). Enfin, histoire de s’évader un peu, un feuilleton sentimental est proposé, et l’on parle livres ou films; l’excitation est palpable à l’annonce de l’adaptation sur grand écran d’ Angélique , dont il reste à trouver l’interprète. Quant à la comédie musicale West Side Story, elle révèle une jeune femme «éblouissante»: Nathalie Wood.

DR
1 / 8© DR
DR
2 / 8© DR
DR
3 / 8© DR
DR
4 / 8© DR
DR
5 / 8© DR
DR
6 / 8© DR
DR
7 / 8© DR
DR
8 / 8© DR

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.