Femina Logo

en suisse

18 films en première mondiale au prochain festival de Locarno

Un jury, présidé par le réalisateur philippin Lav Diaz, décernera la plus grande récompense du festival, le Pardo d'or, à l'un des films en compétition internationale. L'actrice-réalisatrice française Valérie Donzelli, fait également partie du jury. Six films français sont sélectionnés pour le concours international, parmi lesquels "Gare du Nord" de Claire Simon (France-Canada), "Mary, Queen of Scots", de Thomas Imbach (France-Suisse), "Tonnerre" de Guillaume Brac et "Une autre Vie" d'Emmanuel Mouret avec Virginie Ledoyen.

Place au cinéma italien

Le festival a changé de directeur cette année, après le départ du Français Olivier Père l'année dernière, qui a assuré pendant trois ans la direction artistique de la manifestation. Le nouveau directeur artistique est un Italien, Carlo Chatrian, qui veut resserrer les liens du Festival avec l'Italie. Un film italien sera d'ailleurs présenté, pour la première fois depuis de nombreuses années, en première mondiale sur la Piazza Grande, la grande place de Locarno, transformée en salle de cinéma de plein air durant la durée du festival pouvant accueillir jusqu'à 8.000 personnes: "La Variable umana" de Bruno Oliviero.

Le cinéma américain est moins représenté que lors de précédentes éditions, avec deux productions notables : "Wrong Cops" de Quentin Dupieux et "We're de Millers" avec Jennifer Aniston.

Le festival débutera le 7 août prochain par la projection du film islandais "2 Guns". Pour plus d'informations, consultez le site internet du Festival.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.