Femina Logo

talents suisses

Mode Suisse 2022: les showrooms et défilés s'ouvrent au public pour la première fois

Au téléphone, le directeur Yannick Aellen se réjouit de l’édition 2022 de Mode Suisse & Friends. L’année de tous les changements pour la plateforme qui, comme son nom ne pourrait mieux l’indiquer, est dédiée au design de mode helvétique. L’événement aura lieu ce lundi 12 septembre 2022 dans le nouveau bâtiment du Kunsthaus de Zurich conçu par l’architecte britannique David Chipperfield.

Nouveaux partenaires, nouveau prix, nouveau concept plus démocratique en s’ouvrant pour la première fois au public (tickets disponibles sur modesuisse.com, jusqu’ici, l’événement s’adressait uniquement aux professionnels du secteur), Mode Suisse se réinvente en s’imposant comme le porte-parole glamour de la durabilité, un enjeu majeur de la mode.

La mission ne s’arrête pas en si bon chemin sur le runway: au-delà de l’engagement écologique et environnemental, les impacts humains et sociaux qui vont souvent de pair sont tout aussi importants dans la construction des codes du nouveau monde. À cet effet, l’événement se limite désormais à une édition annuelle, plus en adéquation avec l’objectif de consommer moins et mieux.

1 / 7

Sac à main précieux de la marque BGxMS disponible chez Bongénie Grieder.

© DR

Mode sans frontière

Cet été, Yannick Aellen est allé écouter Björk en concert avec le Sinfonietta de Lausanne au Montreux Jazz. Impressionnante dans sa robe Off-White et derrière son masque James T. Merry, l’artiste islandaise était très complice sur scène de son chef d’orchestre Bjarni Frimann Bjarnason, dont le large sourire et les bras dénudés bien sculptés ne sont pas passés inaperçus dans la salle. «Il y a quelques années, Björk avait collaboré avec DYL, la marque de la designer yverdonnoise Jenifer Burdet que la styliste de la chanteuse avait découverte sur Instagram. Elle s’en est souvenue.

«J’étais ravi de découvrir que le chef d’orchestre était habillé par elle durant le concert!» se réjouit le directeur de Mode Suisse. La révolution des médias sociaux, rien de nouveau sous les étoiles. Mais sauraient-ils révolutionner la mode suisse également? Effet collatéral et positif de TikTok, Instagram et même YouTube, les frontières culturelles et géographiques explosent.

2 / 7

Campagne de Sophie Fellay.

© ESTELLE SPIRIG
3 / 7

Modèle de Sophie Fellay.

© DR

Ambassadrices de choc

On le constate depuis un certain temps, la musique et le cinéma suisses bénéficient de ces nouveaux horizons numériques élargis. Alors pourquoi les designers ne suivraient-ils pas le même essor, loin des capitales historiques de la mode que sont Paris, Londres, Milan et New York? C’est déjà le cas, selon Yannick Aellen. Il sort quelques exemples de sa manche. À commencer par le label YVY dont la récente collaboration avec Longines a fait grand bruit.

La notoriété de la marque a été assurée avant cela par des pop stars de choc telles que Madonna et Cardi B, qui ont toutes deux craqué pour les créations sexy en cuir et en ont fait la promotion sur leurs comptes Instagram. Comment la designer suisse de 36 ans Yvonne Reichmuth, diplômée en design de mode à Zurich en 2008, a-t-elle réussi un tel tour de force?

«Notre manifestation a été un tremplin pour elle, lorsqu’elle avait participé pour la première fois il y a une dizaine d’années, déclare l’agitateur de la mode suisse. Elle avait ensuite eu l’idée très intelligente de s’associer avec un bureau de presse à Los Angeles à une époque où les designers avaient encore l’habitude de travailler avec des bureaux de presse à Paris ou à New York. Ce choix correspondait complètement à son style, très rock star. Gwen Stefani, Kylie Jenner, Kourtney Kardashian ont toutes porter ses vêtements repérés par leurs stylistes.» Renommée planétaire assurée.

4 / 7

Création d’Adeline Rappaz de la HEAD-Genève.

© MARGAUX PIETTE
5 / 7

Création d’Adeline Rappaz de la HEAD-Genève.

© PIERRE JEAN

Sortez local ou restez à la maison

Quittons le dressing des stars internationales pour découvrir ce que réservent les showrooms et défilés de Mode Suisse & Friends 2022: «Nous remettons cette saison le nouveau prix de notre partenaire, le Miele x Mode Suisse For Positive Impact Distinction, à Nina Yuun. Elle présente ses collections depuis plusieurs années chez nous et nous souhaitons honorer ses impulsions positives dans l’industrie de la mode en accord avec les dix maximes durables du Pacte mondial des Nations Unies. Nina travaille sur le principe de l’upcycling et connaît très bien ses producteurs. Par ailleurs, elle vient de commencer le projet Monday Showroom, qui soutient la mode locale.»

Cette année également, en plus des friends qui vont fouler les podiums pour la première fois, dont la boutique Vestibule, Bongénie Grieder en collaboration avec LARMA, ainsi que la marque Qwstion, la plateforme accueille trois nouveaux visages venus de la HEAD-Genève: Sarah Bounab, Morris Manser, et LARMA justement.

«Ils sont super smart et représentent une relève très prometteuse de la jeune création. Ils font partie de cette génération qui a été biberonnée à la thématique de la durabilité et une culture pop phénoménale», conclut Yannick Aellen.
6 / 7

Lunettes LARMA.

© OLIVIA SCHENKER
7 / 7

Costume pour homme de Stefan Steiner.

© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Alexandre vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E83: Comment éviter que les écrans impactent notre humeur

Dans vos écouteurs

E82: Comment instaurer une bonne habitude?

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné