Femina Logo

Responsable du patrimoine chez Piaget, Alain Borgeaud, n’hésite pas à présenter les années 1960 comme une décennie d’extrême créativité. Dès 1957, les frères Piaget, Valentin et Gérald, fidèles à leur devise «Piaget, la montre de l’élite internationale» ont décidé de ne plus produire que des montres en métaux précieux, or jaune, blanc et platine.

En accord avec son statut d’horloger bijoutier, la maison présente, dans la foulée, le mouvement 9 P, puis en 1960, le mythique calibre 12 P, considéré alors – et pour longtemps – comme le mouvement automatique le plus plat du monde (2,3mm d’épaisseur seulement). Présenté au Salon de Bâle, il attire les concurrents qui doutent que des montres au profil si mince puissent être automatiques. «J’ai retrouvé des articles de l’époque, raconte Alain Borgeaud, qui témoignaient de réactions dubitatives de la part d’experts. Il est vrai qu’à l’époque le record était de 4mm.» Dès 1961 ce mouvement équipe quelques classiques de la marque, remportant un succès immédiat.

Le goût des pierres

Cette primauté dans le domaine des mécanismes ultraplats profite aux joailliers de la marque qui les parent de pierres précieuses. En 1963, plus de 500 montres, hommes et femmes, sont serties de rubis, émeraudes et diamants, qui séduisent les stars de l’époque, Sophia Loren et Gina Lollobrigida en tête. Ces modèles se doivent d’être autant des parures que des instruments d’exception. Et le succès est au rendez-vous, comme le confirme Franco Cologni, historien, dans le beau livre Les secrets de Vacheron Constantin.

Les exportations horlogères ne cessent d’augmenter, poussant les artisans à faire davantage preuve d’imagination. Les cadrans eux-mêmes se transforment, réalisés en pierres fines et dures comme le lapis-lazuli, le quartz, la malachite, l’onyx ou le corail. Ils atteignent ainsi l’épaisseur de 0,7mm, un record favorisé aussi par le caractère ultraplat des mouvements.

D’autres grandes maisons rivalisent d’ingéniosité pour séduire les femmes amoureuses des pierres. Si le format est réduit, l’ornementation est à son sommet… Diamants navette chez Vacheron Constantin, qui se présente comme un spécialiste de la montre à secret. Bague sertie de 24diamants et 8 saphirs chez Jaeger-LeCoultre, dissimulant un cadran sous son couvercle. Alors que la montre Serpenti, signée Bulgari, enroule le poignet d’Elizabeth Taylor sur le plateau de Cléopâtre. Cinquante ans plus tard, rien n’a changé, ou si peu. La montre sertie reste ainsi un idéal pour de nombreuses femmes.

DR
1 / 6© DR
DR
2 / 6© DR
DR
3 / 6© DR
DR
4 / 6© DR
DR
5 / 6© DR
DR
6 / 6© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Dans vos écouteurs

E8: Mieux s'organiser, pour tirer le meilleur de chaque journée

Bullet journal, méthode d'Eisenhower, anticipation, quête de perfection... la coach Caroline Moix nous parle d'organisation, pour nous aider à accorder davantage de notre temps à ce que nous aimons vraiment.

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.