Femina Logo

Garçonne

La touche 2013… Cette allure androgyne s’inspire de deux images masculines. Primo, celle du personnage de Gavroche dans Les Misérables. Deuzio, celle du «marin d’eau douce» qui navigue sur les défilés automne-hiver.

On en fait quoi? Pour un côté costume anglais, on entremêle deux foulards sur un chemisier, un gilet d’homme ou un caban. On peut aussi opter pour une étoffe longue qui permette un effet «jabot» à glisser dans le col du manteau. On joue enfin sur les contrastes de couleurs pour un style aristo.

Col cheminée

La touche 2013… L’allure nordique bien sûr. Le style des modeuses qui roulent à vélo dans les capitales scandinaves a envahi les podiums. La tendance? Hipster d’hiver.

On en fait quoi? On porte le «snood» – une écharpe ou foulard qui forme un grand ovale, à passer deux fois autour du cou. De préférence en laine épaisse, on l’associe à un manteau long à col rond, des jeans slim et des running de villes. La panoplie complète des fashionistas venues des pays froids…

Grunge

La touche 2013… Le défilé Saint Laurent a fait du look rock la star de l’hiver. Pas moyen d’y échapper, la tendance est partout. Il ne nous reste donc qu’à réviser les tubes grunge de nineties.

On en fait quoi? On choisit un modèle d’écharpe «tube» XXL, on fait un tour du cou et on laisse pendre les extrémités. De quoi habiller les petites robes automnales cols Claudine, mais aussi rendre chic un blazer casual ou décontracter une veste de tailleur. Côté couleur, on mise sur les contrastes.

Années 40

La touche 2013… Après le grand retour des sixties, cette année, le style des actrices mythiques – Rita Hayworth en tête – fait souffler sur la mode un vent teinté de romantisme rétro.

On en fait quoi? On adopte le carré (de préférence en soie), idéal sur un manteau trapèze court ou sur un manteau ceinturé. Pour un style glamour et vintage, on noue ce foulard fin serré contre notre cou. Le must, pour les plus fashions d’entre nous, un modèle noir sur un manteau rose pâle!

Podcasts

DANS VOS ÉCOUTEURS

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

DANS VOS ÉCOUTEURS

E5: Adopter le rythme sportif qui nous convient pour booster notre forme

Ne pas faire de sport pendant 3 semaines ou préférer trois mini-séances de 10 minutes plutôt qu'un cours complet, ce n'est PAS GRAVE: et c'est une coach qui nous le dit! (Adios, culpabilité!)

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.