Femina Logo

news mode

J’ai testé pour vous: la collection Alexander Wang pour H&M

Alors que je me suis toujours décrite comme étant une shoppeuse addict, j’ai découvert ce matin qu’il n’en était rien... 8 h 30. Me voici en train de braver les pavés de la ville de Lausanne pour me rendre chez H&M. Un peu tard, j’avoue, pour une collection de cette ampleur.

Je ne pensais pas être la première de la file d’attente. Mais pour ma plus grande surprise, il n’y avait pas de queue, juste un petit groupe de jeunes filles, prêtes pour rentrer à 9 h 00. Pour réussir une telle prouesse, les premières se sont rendues sur place à 5 h 00 du matin! Oui, vous avez bien lu, 5 h 00!

On me donne un bracelet orange fluo. Celui-ci me permettra d’accéder à l’enseigne suédoise un peu plus tard dans la matinée. L’événement se déroule dans le sous-sol du magasin, ce dernier est délimité par des barrières bleues et des agents de sécurités, ici se trouve la collection dame, très sportswear, de Wang.

Un groupe de 20 femmes occupe le terrain. De l’autre côté de la barrière, une jeune fille fait du shopping à distance en dictant ses souhaits à une de ses amies «Prend moi ce modèle-là! Il n’y a plus de S? Bon tant pis, le M devrait m’aller, dit-elle d’un air dépité.

A mes côtés, une dame n’ayant encore pas eu l’occasion d’intégrer l’espace sacré fait ses premiers repérages. Dans ses mains, elle tient une feuille sur laquelle sont affichés les modèles qu’elle souhaite se procurer «pour offrir en cadeaux», explique-t-elle.

Une troisième, ne pouvant pas entrer dans la zone, lance un souhait à sa copine: «Si tu arrives à me prendre le pantalon fuseau gris, ça serait sympa, il en reste parce que les gens prennent le haut et laissent le bas».

Il est 10 h 34, mon tour approche. Sur un ton un brin militaire, un haut-parleur émet le message suivant: «Bonjour à toutes et à tous, d’ici une minute vous aurez le droit de vous rendre dans la zone Alexander Wang durant dix minutes et vous ne pouvez qu’acheter une seule pièce par modèle».

Ma montre affiche 10 h 35, j’entends un «Vous pouvez maintenant entrer dans la zone»! Nous sommes, 20 à nous bousculer pour pénétrer les lieux en même temps. Tout va bien, on y est. Une dizaine de vendeuses H&M sont à disposition et tendent des grands sacs noirs aux clientes. Sur les stenders on repère encore des blousons en cuir noir, un joli bikini bandeau, des tops et des leggings ainsi que des robes très moulantes, mais aussi des pulls crop top en néoprène gris.

«Il vous reste une minute», annonce le haut-parleur. «Quoi, une minute»? désespère une jeune devant moi. Le temps file, je jette encore un dernier coup d’œil sur un sac noir en cuir et sur les tapis de yoga. Au micro, l’annonce fatidique tombe. «Votre shopping est maintenant terminé». Je m’en vais, sans le moindre souvenir de cette jolie collection, trop sportive pour moi.

DR
1 / 3© DR
DR
2 / 3© DR
DR
3 / 3© DR

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.