Femina Logo

JOUR 1

Le petit plaisir
Etre en avance pour assister au défilé Gucci et m’asseoir dans un café de la place Oberdan. L’idée est de déguster à l’intérieur au calme une focaccia aux olives alors que dehors, les modeuses se font photographier dans la rue pavée. Saison après saison, je suis hallucinée de voir que la tendance street style ne s’épuise pas. Le bon ratio ici d’une photo de rue c’est tout de même un look pour une vingtaine de photographes!

En bref
Après une coupe de champagne en option dans l’entrée de la maison Gucci, j’adore bien sûr le show qui s’inspire cette saison des seventies avec brio. Au premier rang, la princesse Charlotte Casiraghi - belle comme un cœur – sourit à tout le monde. Elle est la star du jour, en plus d’être ambassadrice Gucci pour la gamme équitation, elle devient l’égérie de la toute première ligne de cosmétiques de la marque italienne. Cocorico!

JOUR 2

Le petit plaisir
Fan ou pas des people, je dois consentir à dire qu’il est toujours intéressant de voir comme certaines personnalités vont dégager ce «je ne sais quoi» qui les rende unique. Vue, Amy Adams assise au premier rang Max Mara (elle est l’égérie): la belle rousse est également à l’affiche du nouveau Tim Burton.Repérée, Cara Delevingne qui ouvre le défilé Fendi avec son aura de star des podiums. En vrai, son minoisculte et ses sourcils broussailleux donnent la pêche à toute l’audience. Cerise sur le gâteau, un petit port de tête à la fin du défilé de Karl Lagerfeld pour remercier notre venue. Bellissimo Karlito!

En bref
Dans la rue, aux shows, partout: je constate qu’absolument tout le monde est sur son Smartphone la tête baissée telle une armée soumise et consentante. Vivement qu’on est tous des lunettes brandées Saint Laurent ou Persol connectées pour lire nos notifications et nos emails devant les yeux. Cela devrait éviter à certains de se prendre un poteau ou pire, marcher au mauvais endroit… Et merde!

Vivement aussi que notre iWatch à notre poignet, nous aide à savoir si notre taux d’hydratation corporelle est suffisante ou si notre rythme cardiaque ne s’emballe pas un peu. Parce ce qu’à ce moment là de l’histoire, dans la queue pour entrer au défilé Emporio Armani, je vous assure que je n’arrive plus du tout à respirer!

JOUR 3

Le petit plaisir
Boire un café à un euro au comptoir d’un bistrot et écouter les italiens de bon matin dans une des rues les plus chères de Milan (Via Spigi) après la présentation des chaussures AGL. Cela ne m’a pas fait ressortir avec un sac à main Saint Laurent (la boutique est dans cette rue) mais j’ai eu l’impression d’avoir gagné ma journée!

En bref
A la présentation Bally, je sillonne les chaussures et sacs de luxe suisses et je me marre toute seule. De dos, tout le monde se ressemble, c’est un peu comme dans la pub Yves Rocher (je ne sais pas si vous l’avez déjà vu). Les femmes ont toutes les mêmes coupes avec les cheveux mi longs lâchés savamment coiffés décoiffés… Mais quand elles se retournent, on peut voir leurs âges: 30, 40 ou plus. Comme il est difficle de vieillir dans ce milieu! Dernier constat capillaire, pas mal de filles souffrent de cheveux fourchus et secs. Comme quoi on peut faire un parfait petit 34, porter des vêtements griffés et avoir des cheveux tous pourris.

Signé une fille de taille 38 qui a de très beaux cheveux.

Et aussi…
… 10 questions que je me suis posée en Italie

1. Pourquoi tous les chauffeurs de taxi écoutent-ils encore de la techno en 2014?
2. Pourquoi je n’ai pas encore acheté de batterie nomade pour mon iPhone?
3. Pourquoi j’ai mis ces bottes à talons alors qu’il fait 27 degrés?
4. Pourquoi Gad Elmaleh n’est pas avec Charlotte Casiraghi chez Gucci?
5. Pourquoi je dis toujours «unA caffé per favore» telle une Jane Birkin?
6. Pourquoi je pense - dès que je passe à table – à Julia Roberts dans «Mange prie aime». Note pour plus tard: arrêter les films américains pour un moment.
7. Pourquoi je n’ai pas fait ce petit régime tendance avant de venir ici?
8. Pourquoi je n’ai pas le sens de l’orientation? (en repassant trois fois dans la même rue pour aller dans une autre).
9. Pourquoi faire une collection (Moschino) entièrement inspirée de Barbie? Soupir.
10. Pourquoi toutes les fashionistas écrabouillent toujours leur sac hors de prix sous leur aisselle?

Toutes mes photos et vidéos Instagram sur notre compte Feminasuisse!

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.