Femina Logo

Au printemps dernier, Olympia Le Tan avait créé une minaudière pour la marque Lancôme, disponible en très peu d'exemplaires, pour y ranger ses rouges à lèvres préférés, forcément rouges. Interview express de la créatrice française fan de pin-ups et de look 50's.

Femina Vous semblez être fan de rétro, quelle est votre époque fétiche?
Olympia Le Tan J'aime beaucoup les années 40 et 50, oui. Je pense que cela s'exprime pas mal par mon look.

F Votre intérieur est aussi décoré dans ce style vintage?
OLT J'ai un intérieur pas très moderne, et un look pas très moderne non plus.

F Avez-vous un juke-boxe?
OLT Quand même pas! J'aimerais bien, mais non, je me contente d'une platine vinyle. J'ai un iPhone 5 quand même!

F Vous vivez à Paris, mais vous êtes nées à Londres, quelle ville préférez-vous?
OLT Oui, je suis moitié anglaise, moitié française. J'aime beaucoup Londres mais j'ai toujours vécu à Paris, j'ai déménagé l'an dernier dans le 9e. J'ai mes petites habitudes ici et je n'ai pas envie de changer.

F On voit vos minaudières au bras de beaucoup de stars, comment les avez-vous séduites?
OLT Certaines sont mes amies, les autres ont des bonnes stylistes! La première qui est apparue avec une de mes créations est Natalie Portman que je ne connais absolument pas. Sa styliste m'a demandé la version Lolita car c'est son livre préféré. Elle l'a portée pour la première de Black Swan je crois. Après il y a eu Clémence Poésy que je connais et qui m'avait demandé une minaudière Rimbaud. Tilda Swinton que j'avais rencontré m'en a commandé une spéciale pour Cannes, un livre pour enfants qui s'appelle Ant and Bee. Ensuite Chloé Sevigny qui est une amie, etc...

F De quoi créer le buzz. Vous avez de nombreux points de vente en Asie, est-ce à cause de vos origines?
OLT Je ne sais pas si mon nom et mes origines jouent un rôle mais je pense que l'esthétique un peu naïve, "kawaï" de ce que je fais plaît beaucoup, c'est très coloré, pop. Au Japon, les gens aiment beaucoup tout ce qui est français. Donc ça colle.

F Votre marque est ultra sélective, est-ce que vous pourriez envisager de créer une collection plus accessible pour H&M par exemple, comme Isabel Marant?
OLT Je ne sais pas, j'y réfléchirai quand on me le proposera.

F Vue la qualité de vos minaudières, serait-ce transposable à la grande distribution?
OLT Ce qui m'a plu dans ma collaboration avec Lancôme au printemps dernier, c'est que la marque voulait conserver le côté édition limitée et les finitions, j'avais peur qu'ils veuillent peut-être faire une trousse de toilette ou un truc fabriqué en série, mais ils tenaient à ce qu'on garde le côté fait main, brodé, fabriqué en France. Ce modèle est réalisé avec le même soin que ceux qu'on trouve chez Colette. Le problème des collaborations, c'est que le tissu est moins cher, la production différente...

F Vous tenez au côté produit local de vos accessoires, vous êtes sensible à l'écologie?
OLT Ce n'est pas tellement pour l'écologie mais plutôt pour défendre l'artisanat. Je connais des artisans qui font ça très bien, c'est surtout pratique de pouvoir les rencontrer, voir comment ils travaillent, comment ça avance. Il y a un savoir-faire ici qu'on ne trouve pas nécessairement dans les autres pays.

F Avez-vous quand même des principes écologiques dans votre vie de tous les jours?
OLT Je roule à vélo, mais je ne trie pas mes déchets. On peut dire aussi qu'en adepte du vintage, je recycle les vêtements!

http://www.olympialetan.com/

DR
1 / 4© DR
DR
2 / 4© DR
DR
3 / 4© DR
DR
4 / 4© DR

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.