Femina Logo

Poésie et opulence

Sur les podiums,cette semaine à Paris, les pièces Haute Couture imaginées par les créateurs ont pris vie. Entre poésie et luxe, découvrez notre sélection des défilés qui ont marqué la semaine parisienne.

Le très attendu Raf Simons a ouvert le bal pour la maison Dior. Hanches décollées, volumes architecturaux mis en valeur par des pantalons cigarettes, , le créateur a réanchanté l’héritage de la prestigieuse maison, reprenant le concept New Look de son créateur. Dès les premiers passages, on retient son souffle devant la beauté bouleversante du décor floral qui entrent presque en concurrence avec les manteaux rouge géraniums, les robes roses, les jupes pétales. La pression sur Raf Simmons était énorme et il s’en est sorti avec maestria. Sa première chez Dior, on adore !

Chez Elie Saab, place aux effets de transparences et aux motifs ottomans. Les silhouettes élancées dansent dans une constellation d’arabesques luxueuses. Royal…

Riccardo Tisci Pour Givenchy a présenté son savoir-faire technique légendaire en mélangeant plusieurs thème très ethnique, entre inspirations gitanes et Massaï. Certaines pièces pourraient même faire penser à des vêtements de tsar. Un mélange audacieux pour des pièces éblouissantes.

Toute autre ambiance chez Giorgio Armani Privé et ses teintes délicates. Bleus grisés, pastels satinés, roses délicats, les teintes sont inspirés des lumières de l’aube ou du couchant. Souples, en velours de soie, le mot d’ordre est la fluidité. Les mannequins défilent souvent deux par deux, voilées d’une mantille. L’accessoire phare de cette nouvelle saison ? Sa récurrence dans plusieurs défilés pourraient le laisser penser…

Chez Alexis Mabille, dans une collection très disparate, entre géométrisme et baroquerie, notre coup de cœur va à une robe bleu nuit très épurée. Simple…

Karl Lagerfeld pour Chanel a signé une collection baptisée New Vintage, oscillant entre les années 30 et années 70. Des tons gris cendrés, graphite, rosés, givrés, des teintes subtiles qui au premier abord peuvent laisser indifférent. Mais a y regarder de plus près, les fourreaux sont à en perdre la tête. « Depuis 2009, les clients de la couture Chanel ne cessent d’augmenter et sont désormais beaucoup plus internationales. », précise Bruno Pavlovsky, président des activités Mode de la griffe. Un mouvement qui devrait certainement se confirmer avec ce cru 2012-2013.

Enfin, finissons par tout autre chose, les garçonnes coquines de Jean Paul Gaultier. Une collection improbable et décadente comme on les apprécie chez lui, où le queue-de-pie du dandy s’allie à tout, du trench au caban. Envoûtant !

Imaxtree
1 / 41© DR
Imaxtree
2 / 41© DR
Imaxtree
3 / 41© DR
Imaxtree
4 / 41© DR
Imaxtree
5 / 41© DR
Imaxtree
6 / 41© DR
Imaxtree
7 / 41© DR
Imaxtree
8 / 41© DR
Imaxtree
9 / 41© DR
Imaxtree
10 / 41© DR
Imaxtree
11 / 41© DR
Imaxtree
12 / 41© DR
Imaxtree
13 / 41© DR
Imaxtree
14 / 41© DR
Imaxtree
15 / 41© DR
Imaxtree
16 / 41© DR
Imaxtree
17 / 41© DR
Imaxtree
18 / 41© DR
Imaxtree
19 / 41© DR
Imaxtree
20 / 41© DR
Imaxtree
21 / 41© DR
Imaxtree
22 / 41© DR
Imaxtree
23 / 41© DR
Imaxtree
24 / 41© DR
Imaxtree
25 / 41© DR
Imaxtree
26 / 41© DR
Imaxtree
27 / 41© DR
Imaxtree
28 / 41© DR
Imaxtree
29 / 41© DR
Imaxtree
30 / 41© DR
Imaxtree
31 / 41© DR
Imaxtree
32 / 41© DR
Imaxtree
33 / 41© DR
Imaxtree
34 / 41© DR
Imaxtree
35 / 41© DR
Imaxtree
36 / 41© DR
Imaxtree
37 / 41© DR
Imaxtree
38 / 41© DR
Imaxtree
39 / 41© DR
Imaxtree
40 / 41© DR
Imaxtree
41 / 41© DR

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.