Femina Logo

Le bon bordeaux

On joue avec les variations de tons du bordeaux, on les associe pour créer un camaïeu. L’originalité se crée par le mix des matières, en alternant les effets mats et brillants.

Défilé McCartney.

Crazy shoes

Imprimés graphiques, à messages, à fleurs ou encore des sandales en satin et strass portées avec des chaussettes… Les chaussures se lâchent!

Défilé MSGM.

Chaud cacao

Comme elle est gourmande, cette couleur! En satin, son rendu est sexy, en cuir, elle nous confère une dégaine de guerrière, alors qu’en laine, elle est douce et terriblement féminine.

Défilé Max Mara.

Pois légers

Des petits pois, des petits pois, encore des petits pois! On sera servis cet hiver. Mini ou maxi, ils se posent avec délicatesse sur leur pièce de prédilection, la robe. Légère, fluide, structurée, olumineuse, on l’aime en toute simplicité, noir et blanc.

Défilé Jacquemus.

Fil rouge

Avec ses grosses mailles rouges, le pull en laine est toujours aussi douillet. Cette saison, trois variantes à choix: un gros col, des manches ultralongues ou une poche kangourou. Et pour parfaire sa tenue, on le porte avec une jupe à motifs ou un pantalon dans les mêmes tons flashy.

Défilé Paul & Joe.

Itsy maxi

Elles sont follement créatives, mais aussi excessivement grandes! Les boucles d’oreilles n’en font qu’à leur tête, en perles, en bois ou en strass. La seule chose qui change cette saison? Elles se portent à nouveau par deux.

Défilé Andrew GN.

Backpack attack

Plein le dos du sac à dos? Au contraire! Le voilà qui grandit pour devenir un accessoire de randonnée. Des poches multiples, des attaches et des coloris girly plutôt inattendus en font un objet de désir.

Défilé Moncler Gamme Rouge.

Sous couverture

C’est sans aucun doute encore un tic fashion, mais il donne à l’allure un je-ne-sais-quoi de décalé. Partout, on emmènera son plaid sous le bras. Dans le train ou au bureau, on s’y enroulera… ou pas!

Défilé Céline.

Total denim

Tous complètement addict au denim, on ne peut plus s’en passer. On l’aime en total look, type combinaison de garagiste ou costume deux pièces, blazer et pantalon. Un véritable uniforme du quotidien: on retombe toujours sur ses pattes stylistiques lorsqu’on le porte.

Défilé Dior.

Objectif cosmos

Il n’y a que chez Chanel, avec un Karl Lagerfeld aux commandes, qu’un show pouvait être aussi cosmique. Ensembles veste et jupe en cuir argenté, boots à paillettes, broderies de perles étoilées sur tweed et capes matelassées feront de nos sorties d’hiver une virée galactique.

Défilé Chanel.

Fleurs en pagaille

Les bouquets fleurissent et gagnent de nombreuses silhouettes. Romantiques ou vintage, on ose les mélanger entre eux en toute dissonance, car c’est là que se trouve leur singularité.

Défilé Kenzo.

FFF

Pour Fausse Fourrure Fun. Un trend qui ne laisse personne indifférent. Pour vous aventurer en toute sécurité sur les pas du yéti psychédélique, optez pour un chapeau en maxipoils ou pour un manteau sans trop de fioritures. Et ne succombez surtout pas aux moumoutes de pied.

Défilé Prada.

Pull au galop

Au même titre que le loup, le cheval fait partie de ces animaux qu’on aimerait voir disparaître des tatouages et des vêtements! Raté, il faudra repasser. Stella McCartney a fait honneur dans sa collection à l’univers équestre. Entre tailleurs inspiration Savile Row et vestes husky kaki, ses imprimés rendent hommage au peintre romantique George Stubbs. Inutile de dire que cela fera néanmoins un carton.

Défilé McCartney.

Néo-survêt

Autrefois très cool, puis très beauf, cet ensemble conçu à la base pour le sport est en passe de devenir un phénomène chez les fashionistas. En velours fluide chez Paul & Joe ou version couture chez Chloé en daim et cuir, cette tenue se veut chic. Pratique pour un vol long-courrier, mais survivra-t-elle au-delà du terminal d’aéroport? Affaire à suivre.

Défilé Chloé.

Us et costumes

On ne se lasse pas du costard. A chaque saison, une nouvelle histoire l’accompagne, et avec elle une silhouette se réinvente. Cette fois, il va à l’essentiel avec sa coupe et la neutralité de ses coloris. Ample, il souligne le corps sans l’entraver. Oubliez les formalités, car on tombe la chemise.

Défilé Céline.

1 / 14

Crazy shoes. Défilé MSGM.

© Imaxtree
2 / 14

Chaud cacao. Défilé Max Mara.

© Imaxtree
3 / 14

Pois légers. Défilé Jacquemus.

© Imaxtree
4 / 14

Fil rouge. Défilé Paul & Joe.

© Imaxtree
5 / 14

Itsy maxi. Défilé Andrew GN.

© Imaxtree
6 / 14

Backpack attack. Défilé Moncler Gamme Rouge.

© Imaxtree
7 / 14

Sous couverture. Défilé Céline.

© Imaxtree
8 / 14

Total denim. Défilé Dior.

© Imaxtree
9 / 14

Objectif cosmos. Défilé Chanel.

© Imaxtree
10 / 14

Fleurs en pagaille. Défilé Kenzo.

© Imaxtree
11 / 14

FFF. Défilé Prada.

© Imaxtree
12 / 14

Pull au galop. Défilé McCartney.

© Imaxtree
13 / 14

Néo-survêt. Défilé Chloé.

© Imaxtree
14 / 14

Us et costumes. Défilé Céline.

© Imaxtree

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.