Femina Logo

En collaboration avec

Ses oeuvres se distinguent surtout par deux aspects: une organisation selon des axes extrêmement clairs et la réduction à l'essentiel.

Les arrangements présentés sous forme de tableaux s'imposent de plus en plus dans les intérieurs car ils ont tendance à être vus comme des «natures mortes». Ceci est dû à ce que l'ameublement d'une pièce est de plus en plus souvent considéré comme un tout, une symbiose entre meubles, textiles, éclairage - et justement - tableaux. Comme l'impression globale que l'on cherche à créer aujourd'hui est plutôt la réserve dans les pièces à vivre, il faut des endroits où l'oeil puisse se reposer et qui puissent s'enchaîner les uns aux autres de manière discrète. Les éléments de décoration tarabiscotés, surchargés et par trop dynamiques doivent de plus en plus céder la place. Avec cet arrière-plan, on apprécie les compositions qui sont dépourvues de tension intérieure, qui donnent l'impression de se nourrir de l'intérieur et qui ne réclament pas forcément pour elles l'espace nécessaire à un vase qui n'abriterait qu'une seule fleur. Il en résulte que le décorateur devra renoncer presque totalement aux contrastes entre les matériaux et les formes. Et aussi, aux combinaisons de couleurs lumineuses, à moins que la couleur ne soit traitée en grands aplats monochromes.

L'addition, formule magique

Ou, autrement dit: de grandes quantités du même élément. Qu'il s'agisse de feuilles, de baguettes ou de formes de fruits, il s'agit de deviner comment renforcer par la quantité l'expressivité des trésors de la nature apparemment insignifiants. Il est étonnant de voir le potentiel qui se cache dans les objets les plus simples dès que l'on en augmente le nombre et qu'ensuite on les dispose artistiquement.

Donner une direction peut être un point de départ: des éléments sont d'abord présentés couchés puis se cabrant peu à peu et font naître un mouvement de vague extrêmement expressif. Cet effet peut encore être amplifié selon l'éclairage car les ombres portées accentuent encore la dynamique et la plasticité.

Rythme et jeu d'alternance

La diagonale est considérée comme la ligne la plus riche en tensions car l'oblique s'accompagne toujours d'un mouvement ascendant et d'un autre descendant. On peut utiliser cette caractéristique formelle et faire se rencontrer deux niveaux. L'élan vers la droite rappelle un tir à la corde visuel qui se trouverait relativisé par les mouvements dirigés vers la gauche. Il n'en faut pas plus pour engendrer une tension.

Le symbole devient central

Un tout autre langage formel naît lorsqu'on prend comme point de départ les formes géométriques de base. C'est le cercle, plus particulièrement, qui possède de puissantes caractéristiques. Les surfaces délimitées par les formes intérieures attirent fortement le regard vers l'intérieur et donc vers leur centre. Que l'on y voie un soleil abstrait ou une ronde formelle, les réalisations circulaires attirent comme un aimant, l'oeil ne peut s'en détacher. En Extrême-Orient, dans certaines doctrines, l'absence d'angles et de coins est considérée comme engendrant des forces qui créent une harmonie. Certains penseurs estiment que le cercle repose sur le principe de permanence et donc ne possède ni début ni fin. Le fait est que les cercles possèdent une magnifique force d'attraction et qu'il n'est guère possible de s'y soustraire.

Des rangées en tant que facteurs de cohésion

Des éléments soigneusement alignés font particulièrement bel effet. C'est surprenant car on pourrait croire que l'élément seul disparaît perdu dans la foule. Les motifs ordonnés selon des grilles ont toutefois ceci de particulier qu'ils mènent à un agencement de l'image qui permet une bonne vue d'ensemble. L'observateur trouve vite son chemin dans cette limpidité et peut dirger son regard vers les détails. Ce phénomème est particulièrement marqué ici en raison de l'horizontalité car les lignes horizontales s'accompagnent de tranquillité et de calme. Les arrangements de mêmes objets sont eux aussi toujours plus appréciés sous la forme de groupes de deux objets identiques au moins et qui semblent se repéter au premier coup d'oeil, mais qui se révèlent posséder une individualité quand on les observe de plus près. Ce qui est essentiel ici, c'est de les encadrer de la même façon et de les placer à la même hauteur.

Pour de plus amples infos

KNOW HOW Bildungszentrum für Gestaltung
Förliwiesenstrasse 4
CH-8602 Wangen
www.knowhow.ch
/ e-mail: bildungszentrum@knowhow.ch ou www.vonboletzky.ch
tél: 044/ 242 21 82 / fax: 044/ 242 21 86

DR
1 / 3© DR
DR
2 / 3© DR
DR
3 / 3© DR

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.