Femina Logo

En collaboration avec

Le calcul de la consommation énergétique révèle que dans ce cas, il faut 220 kilowattheures d'énergie par mètre carré et par an pour chauffer le bâtiment en hiver et assurer la production d'eau chaude.

Facteur 5 ou 6

C'est beaucoup. Le standard Minergie, dont les valeurs limites de 2009 n'ont même pas été corrigées vers le bas, n'autorise que 38 kilowattheures par mètre carré de surface habitable. S'agissant du mazout, cela représenterait donc seulement 3,8 litres d'équivalent mazout, soit cinq à six fois moins que la consommation de maisons plus anciennes et mal isolées. Daniel Fuchs de Minergie Agence bâtiment dit à ce propos: «Diverses études ont montré que la consommation de nombreuses habitations en Suisse est encore beaucoup trop élevée.»

Le label Minergie-P impose une consommation de 30 kilowattheures par mètre carré et par an. Les exigences légales minimales sont moins sévères, puisqu'elles autorisent actuellement une consommation de 90 kilowattheures ou 9 litres d'équivalent mazout par mètre carré de surface utile chauffée par an.

Les bases de la comptabilité énergétique de sources d'énergie telles que les pellets et copeaux de bois, la chaleur à distance ou le gaz sont différentes, mais là aussi, il s'agit principalement de convertir les quantités achetées en kilowattheures et de comparer correctement. Le fournisseur, un technicien en énergie ou en bâtiment peut conseiller et épauler les propriétaires.

Ceux qui recourent à l'énergie photovoltaïque ou solaire thermique, à l'énergie solaire renouvelable donc, devraient eux aussi impérativement vérifier que l'installation atteint effectivement les performances voulues.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.