Femina Logo

En collaboration avec

Vous appelez votre salle de bains «salle de bains-salon». Pourquoi?
Je voulais que ma salle de bains combine les fonctions de salle de bains et celles de dressing et aussi créer un boudoir au sens français du terme: un endroit bien à moi où me retirer, où «bouder».
Je voulais avoir le sentiment de disposer d'un endroit où je pourrai me détendre et me regénérer. Un cadre doux et sexy, mais pas trop féminin, avec un mobilier accueillant, avec une baignoire et un lavabo qui évoquent plutôt des meubles qu'une installation sanitaire et absolument sans carreaux de faïence.

Qu'avez-vous contre les carreaux de faïence?
Rien. En fait, les stylistes conçoivent même, de nos jours, de très beaux modèles. Je pense toutefois qu'ils ont une place qui leur est propre et que cette place, c'est dans une douche et c'est aussi là qu'on en trouve chez nous.

Après avoir presque sombré dans une dépression stylistique au moment où vous étiez à la recherche de vos équipements sanitaires, vous avez rencontré par hasard Jaime Hayon. Qu'est-ce qui vous a fascinée chez lui?
Une photo, essentiellement. Il y apparaît déguisé en petit lapin rose. Lorsque j'ai vu cet homme corpulent et ses oreilles roses pendantes dans cette revue de design, j'ai eu le sentiment qu'il ne serait pas capable de concevoir des baignoires ou des lavabos quelconques. Et cette impression était juste.

Comment décririez-vous son style?
C'est plutôt du baroque minimaliste décadent. Son offre renferme par exemple le lavabo avec miroir ou lampe intégrés qui se trouvent sur une table et non sur une armoire de rangement et des baignoires accueillantes relativement plates. Notre baignoire comporte un rangement à l'une de ses extrémités, on peut y cacher le shampoing, les flacons de bain moussant, les ustensiles pour se raser, etc. Elle dispose également d'un plat à tarte intégré, d'un cendrier et d'un vase. Tout cela a été conçu par un homme. Quelqu'un qui, de toute évidence, sait ce qu'est un bain.

Pour créer votre salle de bains aussi, vous avez suivi votre propre voie. Est-ce que cela en valait la peine ou que feriez-vous différemment?
C'est la pièce dont je suis la plus fière car j'ai dû lutter contre toute sorte de préjugés, comme par exemple ces affirmations sur «ce qu'il faut avoir» ou sur «ce qu'il faut intégrer dans une salle de bains». Des carreaux de faïence, par exemple ou une aération. On m'a mise en garde contre de nombreux problèmes, y compris contre la vapeur d'eau sur mes vêtements qui ne sont séparés de la salle de bains que par un rideau de velours. Les papiers peints allaient se décoller, les sols en bois allaient souffrir et se déformer. Mais rien de tout cela ne s'est produit. La seule chose que je ferais différemment à l'avenir, ce serait trouver plus de temps à passer dans la salle de bains.

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.