Femina Logo

En collaboration avec

La régie a pourtant récemment fait installer des fenêtres modernes, concentrant les technologies les plus pointues et très chères. «Le meilleur produit que l'on puisse trouver en matière de protection contre le bruit et d'isolation thermique», avait affirmé le bailleur. Mais le fournisseur a commis une erreur fatale: il a posé la couche d'isolant phonique à l'envers. Et le vacarme venu du ciel demeure aussi épouvantable.

Il est difficile d'imaginer les constatations que les spécialistes chargés d'effectuer des expertises et les experts en matière de dommages de construction sont amenés à faire chaque jour. Roland Wolfseher, l'expert zurichois en construction et matériaux bien connu affirme: «Les causes des défauts de construction résultent avant tout d'une planification par trop sommaire et d'une exécution de qualité insuffisante.» Il constate une augmentation «dramatique» des défauts de construction et des dommages de constructions. De l'ordre, en moyenne, de 5 %. Cela signifie concrètement que lorsqu'on fait construire une maison familiale d'un million de francs, il faut constituer des réserves avoisinant les 5 % de ce montant pour les «imprévus».

La pression sur les coûts, facteur fatal

A propos de l'ampleur du phénomène, l'Assocation Suisse des Propriétaires Fonciers (APF) ne cite aucun chiffre concret, mais Michael Landolt apporte une confirmation: «D'après les échos qui nous sont parvenus de nos sections et de notre service de conseils juridiques, le problème semble effectivement prendre de l'ampleur». Il estime lui aussi que les causes sont à rechercher principalement dans une mauvaise planification et dans une préparation insuffisante. Il concède toutefois «qu'à l'origine de l'enchaînement des erreurs et des dysfonctionnements, il y a presque toujours une trop grande pression à la fois dans le domaine des délais et dans celui des coûts.»

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.