Femina Logo

En collaboration avec

Bien souvent, déjà, les termes techniques, les déroulements et les usages ne leur sont pas familiers. Tous ceux qui donnent des mandats de construction ou de transformations devraient commencer par s'assurer de ce qu'ils commandent. Michael Landolt de l'APF Suisse recommande: «Dans l'idéal, il faut tout d'abord convenir une visite sur place afin que l'artisan puisse tenir compte de la situation concrète et juger quelles prestations seront appropriées.» Pour les travaux de peinture, par exemple, il faut pouvoir se représenter dans quelles conditions on travaillera et comment il faudra préparer le fond.

Des accords écrits

En cas de doute, le donneur d'ordre doit poser des questions et, de sa propre initiative, établir par écrit une confirmation de son ordre et la faire signer par l'artisan. «Il est important que l'offre et la confirmation de l'ordre soient claires et détaillées», affirme Michael Landolt. «Lorsqu'il s'agit d'un projet de taille moyenne, déjà, il est recommandé de décrire les travaux selon un plan des coûts de construction.» Selon l'enquête de l'APF sur les expériences faites en matière de construction par ses membres, il faut accorder la plus grande importance aux documents écrits, en général. Lors d'une visite de chantier, par exemple, quand un artisan promet de vive voix de faire telle ou telle chose, on devrait toujours en demander confirmation le jour même par e-mail. «Des mois plus tard», rappelle Michael Landolt, «plus personne ne peut prouver quoi que ce soit, personne ne sait plus qui a promis quelque chose et à quel moment cette promesse a été faite.»

Pas de prix «approximatifs»

Lorsque les prestations sont décrites de manière suffisamment précise et complète, il est évidement recommandé de convenir un forfait ou une limite supérieure. Les facturations selon les quantités, les heures ou les «tarifs de régie» comme on les appelle parfois sont délicates. Ce sont souvent les plus chères car l'artisan facture ses heures à la fin du travail sans que l'on ait convenu auparavant quel prix global serait justifié. Toutefois, les forfaits ne protègent pas toujours des surprises. S'il s'agit de travaux de transformation complexes, il se peut qu'en fin de compte toutes les dépenses supplémentaires et tous les extras soient facturés en sus et fort cher. Par conséquent, ici aussi, la règle est la suivante: plus les prestations sont définies de manière détaillée avant même le début des travaux et ensuite indiquées par écrit et plus la sécurité du donneur d'ordre sera grande.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.