Femina Logo

déco

Pelouse: pour une qualité «terrain de golfe»

La tondeuse robot peut vous faciliter grandement la vie.
© DR

En collaboration avec

Jusqu'ici, une «belle pelouse» impliquait de couper l'herbe une ou deux fois par semaine. Les automowers de Husqvarna, qui n'étaient prévus que pour les grandes surfaces de gazon existent dorénavant aussi pour les étendues plus restreintes. Ils vous débarrassent de cette corvée et vous font bénéficier en outre d'une pelouse parfaite.

Autonomie - la nuit aussi

Les terrains de golfe sont tondus tous les jours. Avec ce robot, les particuliers ont la possibilité de faire bénéficier leurs pelouses du même genre de soins, et même la nuit, car la machine est quasiment silencieuse. Résultat: grâce à des coupes incessantes, le gazon est plus vert, plus dru, plus résistant et supporte mieux les attaques. Les coupes ultra-fréquentes incitent les brins d'herbe à créer de nouvelles feuilles au ras du sol. Une grande partie des mauvaises herbes se trouve ainsi étouffée et la mousse, elle aussi, a peu de chances. Elle a en effet besoin d'humidité et celle-ci n'arrive pas à s'accumuler car l'herbe courte sèche sans cesse rapidement.

Couper les pointes qui servent d'engrais

Comme le robot ne coupe que les pointes des brins d'herbe dans son travail incessant, il n'est pas nécessaire de récupérer et d'éliminer les déchets de tonte. Au contraire, le gazon bénéficie d'un engrais qui le maintient d'un beau vert émeraude et qui stimule sa croissance.

L'automower grimpe et contourne les obstacles. Il est étanche et rentre tout seul «à la maison»

Il maîtrise les déclivités, contourne les arbres, les bosquets, les parterres de fleurs et les bâtiments. Il tond même quand il pleut et retrouve seul le chemin de la station de chargement.

Bien sûr, il est quand même utile de disposer de quelques conseils sur la manière de tondre les pelouses.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.