Femina Logo

1. Choisissez le bon modèle

Si vous avez envie de replanter votre sapin dans le jardin après les Fêtes, optez pour un exemplaire en pot. Mais notez que ceux-ci sont généralement de petite taille. Une variante à oublier si vous rêvez d’un arbre de Noël aussi haut que le plafond du salon. Si vous souhaitez le conserver dans son récipient, gardez-le à l’intérieur le moins longtemps possible et pensez à l’arroser.

2. Misez sur la bonne espèce

La majorité des sapins vendus en grandes surfaces sont des Nordmann. «Ils sont très appréciés, car ils sont touffus et leurs épines sont très résistantes» souligne Alexandre Castella, pépiniériste à Sommentier. Leur principal inconvénient est qu’ils n’ont presque pas d’odeur. Les épicéas, ou sapins rouges, ont des branches plus aérées, mais dégagent un parfum très agréable. Ils poussent deux fois plus rapidement qu’un Nordmann, cinq ans en moyenne pour un spécimen adulte, et coûtent également moins cher. Côté bémol, une fois secs, ils perdent leurs aiguilles très vite. Les sapins nobilis, bleutés, cumulent les avantages des deux précédents, mais ne se trouvent qu’en jardinerie.

3. Ne le rentrez pas trop tôt

En pot, ne le faites pas passer plus d’une semaine à l’intérieur. Sinon, il risque de croire que c’est déjà le printemps. Résultat, une montée de sève. Avec pour conséquence que, lorsque vous sortirez votre conifère pour le rendre à la nature, il gèlera sur place. La règle est la même dans le cas où votre spécimen a le pied coupé. Le bon geste: le conserver le plus longtemps possible à l’extérieur, l’extrémité inférieure plantée dans un seau d’eau.

4. Donnez-lui à boire

«Un sapin, c’est comme un bouquet de fleurs», résume Jean-Jacques Fünfschilling, producteur de sapins bio dans le canton de Fribourg. Arrosez votre conifère régulièrement si vous voulez qu’il garde l’aiguille alerte jusqu’à Noël. S’il est en pot, c’est très simple, il vous suffit de ne pas oublier de lui donner à boire. S’il a l’extrémité coupée, offrez-lui un pied assez grand pour que l’écorce du tronc soit mouillée, sinon il mourra de soif. Enfin, si le vôtre est fixé sur une croix en bois ou a le bout du tronc taillé comme un crayon, sciez-le! Côté arrosage, notez qu’il avale facilement un ou deux litres d’eau les deux premiers jours pour rattraper le temps passé au sec, avant de se calmer par la suite.

5. Bio ou pas bio?

Si vous avez envie de faire un geste pour la planète, optez pour un sapin bio, qui a poussé sans engrais ni pesticides et ne coûte en moyenne que 10 % de plus que ses cousins traditionnels. Parmi les grands distributeurs, seul Coop en propose pour le moment. Notez que ces sapins «plus verts que verts» ont les défauts de leurs qualités: chacun est unique. Deux cimes, un tronc qui penche ou une branche qui manque, signe qu’un chevreuil est passé par là. «Mais dans notre monde de plastique, cela fait du bien de faire entrer un peu de nature chez soi», rappelle Jean-Jacques Fünfschilling.

6. Quid du plastique?

Sachant qu’un sapin exige de la patience – dix ans de pousse en moyenne pour un arbre de Noël de culture conventionnelle, douze pour du bio –, on peut se demander si l’option la plus écolo ne consisterait pas à choisir un conifère artificiel à remiser à la cave après les Fêtes pour le ressortir l’année suivante, toujours vert. Malgré ces avantages, «les gens continuent à préférer les arbres naturels», constate Alexandre Castella, qui n’a relevé aucun engouement pour ce type de produits au cours des dernières années.

7. A fond l’artifice!

Fabrice Peltier, de Designpack-gallery, à Paris, a trouvé «ze» solution 100 % écologique et recyclable: un support en carton en forme d’arbre de Noël où sont suspendues des bouteilles en PET usagées. La chose coûte 69 euros, dont 2 sont reversés au WWF. Sinon, laissez votre créativité s’exprimer: habillez une plante verte de guirlandes, dessinez une silhouette de sapin en post-it verts sur le mur du salon ou formez un cône de branches sèches liées avec de la corde de chanvre que vous décorerez de boules... Une seule limite: celle de votre imagination!

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.