Femina Logo

Capables de parcourir 18 mètres par seconde, ces ascenseurs pulvériseront le dernier record inscrit au Guinness des Records: 16,8 mètres par seconde. Au total, 106 ascenseurs seront installés sur l'immeuble haut de 632 mètres, qui abritera des bureaux, des boutiques ainsi qu'un hôtel, des salles d'exposition et des restaurants. Sa construction s'achèvera en 2014. La Shanghai Tower sera alors la plus haute tour chinoise.

Trois des ces ascenseurs relieront directement, à grande vitesse, le rez-de-chaussée à un point d'observation situé au 119e étage. En plus d'être les plus rapides, ils seront également ceux qui effectueront le parcours le plus long: 578,5 mètres jusqu'au 121e étage.

Le précédent record était détenu par le Taipei 101, un immeuble de la capitale taïwanaise. Ses ascenseurs, conçus par Toshiba et le Finois Kone, étaient capables de gravir les 439,2 mètres à la vitesse de 16,83 mètres par seconde. Certains prétendent que les ascenseurs de la tour Burj Khalifa de Dubaï, 828 mètres, sont également capables d'atteindre la vitesse de 18 mètres par seconde - mais le constructeur Otis n'affirme rien de tel.

Selon Mitsubishi, ses futurs ascenseurs "disposeront d'une technologie assurant un grand confort à grande vitesse [...] réduisant les vibrations latérales et le bruit, ainsi que d'un système de contrôle pneumatique compensant les changement de pression atmosphérique".

Tous les appareils capables de se déplacer à plus de 2,5 mètres par seconde seront équipés de système de récupération d'énergie, précise le constructeur.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.