Femina Logo

Norbert Dupertuis, Magasin Uniquement Vôtre, Lausanne

FEMINA Si un client entre chez vous et vous dit qu’il a un salon de 8m², vous le renvoyez?
NORBERTDUPERTUIS Non, bien sûr! La première chose à faire, c’est lui demander quels sont ses besoins. A-t-il des livres et besoin d’une grosse bibliothèque, regarde-t-il beaucoup la télé, aime-t-il recevoir? On liste ses besoins, et on avance. Maintenant, dans un petit espace, la règle de base, c’est d’utiliser les murs, d’aller en hauteur. On peut imaginer occuper un mur entier avec une bibliothèque assez fine, y intégrer l’écran TV, voire une table rabattable, et de nombreux rangements. Ensuite, priorité au canapé et à la table basse. Il existe des tables basses qui se lèvent et deviennent tables à manger grâce à un simple vérin (ndlr: voir photo).Couplée à un canapé assez haut, on n’a plus besoin d’un coin «salle à manger». Les invités peuvent carrément s’asseoir sur le canapé pour le repas, et on place en face des chaises pliables ou des tabourets empilables.

Au niveau des lumières et des couleurs, ya-t-il des solutions miracles?
Pas de miracles, mais on peut jouer avec les luminaires, par exemple en en intégrant dans la bibliothèque, avec une télécommande afin de créer diverses ambiances. On évite ainsi l’abat-jour qui prend de la place. Quant aux couleurs, disons que l’on se passera des gros motifs, on privilégiera les camaïeux, les tons calmes. Plus la pièce est petite, plus on évite le rouge, le noir. On essaie de garder le calme dans son petit espace!

Des idées issues de grands noms du design?
On joue sur l’empilable, comme le danois Verpan avec sa table ronde Party set, qui cache 4 poufs à la manière de poupées russes (ndlr: voir photo). Et on utilise des roulettes, afin de moduler son aménagement: l’Allemand Moormann a imaginé un ensemble canapé avec de nombreux rangements sur roulettes (ndlr: voir photo).

DR
1 / 6© DR
DR
2 / 6© DR
DR
3 / 6© DR
DR
4 / 6© DR
DR
5 / 6© DR
DR
6 / 6© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.