Femina Logo

En collaboration avec

Peu après s'être rencontrés, de nombreux couples rêvent déjà d'un toit commun. Pour que ce rêve se réalise et ne devienne pas un cauchemar, il faut réfléchir à différentes questions. Nous avons rassemblé quelques conseils et règles à votre intention.

Quand on est amoureux, on aimerait être nuit et jour avec l'être cher. Mais pour réaliser ce rêve, il faut un logis. Il s'agit souvent du premier logement du couple.

Sonder la vie en couple

Ceux qui redoutent les risques peuvent tester les chances d'une vie à deux plus ou moins harmonieuse. Peut-être observerez-vous auparavant plus attentivement l'appartement de votre partenaire? Vous verrez alors si vos conceptions de l'ordre et de l'hygiène concordent. Il vaut même mieux vivre quelque temps chez l'autre, on se rend compte alors de la manière dont se déroule la vie quotidienne et on peut se faire sa propre idée. Si cela n'est pas possible, passer des vacances ensemble permettra d'apporter un peu de clarté.

Qui paie quoi? Un thème important!

Avant de se mettre en quête d'un appartement, il serait bon de faire ses comptes: réfléchissez calmement au montant que vous pouvez dépenser pour la vie commune et calculez tout avec précision avec votre partenaire. Cela vous aidera à établir un budget commun pour la recherche du logement. Franchise et honnêteté devraient ici être les maîtres-mots, dès le début.

WANTED: logement agréable

La recherche pourra commencer dès que vous serez au clair au sujet des finances. Ville ou campagne? Construction neuve ou ancienne? Commencez par vous mettre d'accord sur le plus grand nombre possible de détails et cherchez. Informez de vos projets tous vos amis, toutes vos connaissances et vos collègues de travail. Peut-être l'un d'entre eux sait-il quelque chose? Ou surfez sur Internet et cherchez par ce biais.

Comment concilier des souhaits contradictoires?

ELLE aime peut-être le charme du marché aux puces, LUI préfère la sobriété et les lignes épurées et froides: les gens ont des goûts différents, c'est comme ça. Le seul remède ici: la volonté de parvenir à un compromis. D'ailleurs, vous trouverez quelques conseils dans l'article «Aménagement» (voir en page 4). Ils vous aideront à vous rapprocher de l'appartement de vos rêves en dépit de toutes vos différences.

Des règles et aussi des espaces de liberté

Pour que ce ne soit pas toujours le même partenaire qui fasse le ménage, la cuisine et se charge des emplettes, il serait bon de faire un programme. De plus, on devrait non seulement y faire figurer les obligations mais aussi du temps libre pour chaque partenaire.

Finances

Il n'est guère raisonnable de rechercher un trois pièces spacieux équipé de tous les appareils les plus modernes si l'on ne peut pas se le permettre. C'est pourquoi il vaut la peine de commencer par faire ses calculs et ensuite, de chercher de manière ciblée en ayant des chiffres et un budget concret.

Faites les comptes: Que pouvez-vous vous permettre?

Réfléchissez tout d'abord pour savoir si vous pouvez vous offrir d'habiter sous le même toit. Si vous éludez la question, vous pourriez rapidement vous retrouver dans une spirale d'endettement. Inscrivez le montant dont vous disposez chaque mois pour payer le loyer, les frais accessoires, les denrées alimentaires et autres dépenses. Si vous n'êtes pas certain d'avoir pris en considération tous les coûts futurs dans vos calculs, adressez-vous à un service de conseil spécialisé dans l'établissement de budgets (voir «Liens utiles», page 7).

Qui paie et combien?

En règle générale, les couples s'accordent pour partager par moitié la prise en charge de toutes les dépenses. Une autre solution consiste à faire supporter plus de coûts par le partenaire qui gagne plus. Cette solution fait ses preuves lorsqu'il y a une grande disparité entre les revenus des partenaires. Il est indispensable de s'entendre sur la répartition des dépenses avant d'emménager ensemble. De plus, il faut toujours surveiller les dépenses du coin de l'oeil et, éventuellement, noter les recettes et les dépenses dans un livre des comptes du ménage.

Solution recommandée: 3 comptes bancaires

Il vaut mieux que chacun conserve son compte bancaire et en ouvrir un troisième qui sera commun. Chaque partenaire virera sur ce compte tous les mois sa contribution au loyer, aux frais annexes, aux denrées alimentaires, etc. Bien sûr, deux cartes EC seront établies pour ce compte afin que chacun puisse y accéder. Remarque importante: surveillez ensemble les mouvements sur ce compte et informez-vous réciproquement des dépenses assez importantes que vous faites afin d'éviter les irritations à la fin du mois.

Recherche d'un logement

Trouver un appartement approprié n'est pas un jeu d'enfant. Il est indispensable, au préalable, de savoir ce que l'on peut s'offrir et ce que l'on souhaite, précisément. Voici quelques conseils pour dénicher ensemble le logement qui convient:

Combien de pièces? Où?

Mettez-vous d'accord sur le nombre de pièces dont vous avez besoin et sur le montant que vous pouvez consacrer à ce poste de votre budget. L'endroit (ville ou campagne?) est lui aussi important. Eclaircissez un point qui est lui aussi loin d'être négligeable: souhaitez-vous vivre en sous-location chez votre partenaire? Prenez une décision qui sera la plus démocratique possible. En effet, des difficultés surgissent à la longue lorsque c'est la même personne qui fait constamment des concessions.

Recherche conventionnelle

Les appartements se dénichent via www.homegate.ch, bien sûr, et en feuillant les quotidiens. Une autre solution consiste à remplir un formulaire auprès de régies immobilières ou auprès de coopératives d'utilité publique. L'avantage? Dans ces coopératives, on effectue une présélection et on ne transmet que les offres de bailleurs qui acceptent les jeunes à la recherche de leur premier appartement.

Recherche créative

Une autre possibilité, c'est de se recommander en tant que repreneur de bail. Pour étayer votre demande, vous écrivez brièvement qui vous êtes et ce que vous recherchez. Vous déposez ensuite cette candidature dans les boîtes à lettres des agences immobilières qui vous intéressent. Peut-être certains de leurs locataires ont-ils l'intention de déménager bientôt? Elles s'adresseront alors à vous afin de ne pas devoir attendre trop longtemps un nouveau locataire.

Recherche via les écoles et (ou) Facebook

Les tableaux d'affichage des universités et des grandes écoles ou les offres publiées sur les pages Internet pour les jeunes ainsi que tous les réseaux sociaux peuvent être d'une grande aide. En cas d'urgence, il est possible d'attendre la date d'emménagement en logeant dans une auberge de jeunesse.

Aménagement du logement

Même si on peut décider seul de l'aménagement, la tâche n'est pas si simple. C'est encore plus compliqué quand il faut tenir compte des souhaits et des goûts du partenaire. Quelques réflexions à ce sujet:

Soyez prêts à faire des compromis

La règle primordiale est et reste en tout temps et en tout lieu celle-ci: accepter de faire des compromis. Finalement, personne n'a le monopole du bon goût. Déterminez d'abord si chacun apportera des meubles et des objets qu'il aime et dans ce cas, lesquels, et réfléchissez à ce que vous souhaitez acheter pour compléter.

Quel style vous plaît à tous deux?

Si vous n'êtes pas sûrs de la manière dont votre logement devra se présenter, regardez ensemble les catalogues de mobilier et les expositions des magasins d'ameublement. Déterminez ainsi les styles d'ameublement qui vous plaisent et qui plaisent aussi à votre partenaire. Dans la plupart des cas, on apprécie divers genres de sorte que vous trouverez certainement un style qui vous satisfera tous les deux.

Soyez prudents et laissez-vous du temps

Si vous n'êtes pas absolument certains du style, mieux vaut ne pas aménager immédiatement tout l'appartement. N'achetez que ce qui est indispensable et procédez lentement et prudemment. On peut vivre de longs mois sans rideaux. Après six mois ou un an, vous saurez peut-être mieux ce qui sera effectivement en harmonie avec le reste.

Remarque: pour ceux qui ont peu d'argent, il y a une alternative avantageuse: les liquidations de ménages ou les marchés aux puces. Il sera ensuite possible de remplacer petit à petit ces vieux objets qui auront beaucoup servi ou de les faire rafraîchir.

Règles et libertés

En fait, tout relève de la communication: parlez ensemble, partagez les obligations mais veillez simultanément à ce que la vie à deux ne devienne pas une prison.

Partagez-vous les tâches ménagères

Dès qu'un certain rythme est pris, il faut établir des règles. Qui se charge par exemple de faire les emplettes? La vaisselle? Qui élimine les déchets? Qui range? Qui nettoie et selon quelle fréquence? Qui lave le linge et repasse? Bien sûr, on peut recourir à des aides ménagères extérieures mais cela mettrait en péril le budget de bien des jeunes ménages. Il est donc préférable de déterminer entre vous les tâches que chacun assume le mieux et de partager les travaux désagréables (par exemple: je nettoie aujourd'hui, demain, ce sera ton tour ou si l'un nettoie, l'autre fait la cuisine, etc.).

Visites: Qu'est-ce qui est permis?

Il serait bon aussi de se mettre d'accord sur les éventuelles visites. Le café avec papotages entre amies ou la partie de cartes entre copains doivent-ils avoir lieu à la maison? A la rigueur, les contacts sociaux peuvent avoir lieu ailleurs. Selon la taille du logement, ce genre de visites peut être désagréable pour le (ou la) partenaire. Une recommandation encore: communiquez le plus souvent possible. Discutez des problèmes et ne les laissez pas de côté.

Créez-vous un endroit où vous retirer

Même dans le plus soudé des couples, chaque partenaire a besoin d'un certain espace, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur du logement. Sinon le risque est grand de se porter réciproquement sur les nerfs. L'idéal, ce serait d'avoir une pièce personnelle. Si cela n'est pas possible ou si l'on a seulement un salon et une chambre à coucher, on peut aménager chacune de ces pièces de sorte que chacun s'y sente parfaitement bien (par exemple télévision, meuble confortable pour s'asseoir et (ou) s'allonger, bonne lumière pour lire dans chacune des pièces). Il est alors possible de s'éviter si besoin est, l'un se tenant dans le salon et l'autre dans la chambre.

Entretenez vos hobbies et votre cercle d'amis

Il est important aussi de continuer à s'occuper de ses hobbies et de ses amis. Ne vous coupez pas trop radicalement de votre entourage, cela ne favorise pas la vie de couple à la longue. Veillez aussi à ne pas ressentir le retrait de votre partenaire comme un rejet. Ayez également soin de pratiquer des activités ensemble et de vivre des choses ensemble, votre vie quotidienne sera alors suffisamment diversifiée.

Emménager ensemble?

Hésitez-vous? Avez-vous l'impression qu'il est encore un peu trop tôt pour emménager avec votre partenaire? Mieux vaut, dans ce cas, faire une liste dans laquelle vous noterez tous les avantages et tous les inconvénients. Vous pourrez ainsi mieux peser le pour et le contre pour prendre ensuite une décision.

En faveur de la vie à deux

  • Le sentiment de savoir que quelqu'un vous attend à la maison est très agréable. De plus, l'idée de construire une vie ensemble est incommensurablement belle.
  • Il y a quelqu'un avec qui partager ses joies et ses peines et à qui demander conseil. De plus, chacun épaule l'autre. Cette certitude est source de force et de courage.
  • Partager les frais de logement et de nourriture permet d'avoir plus d'argent pour d'autres choses.

... et ce qui pourrait être des inconvénients

  • Les êtres sont différents et les conflits sont inévitables.
  • Quand on vit à deux, il faut laisser de la place à l'autre et accepter de faire des compromis.
  • Quand on emménage avec quelqu'un, on ne peut plus faire ce que l'on veut, il faut discuter et se mettre d'accord avec le partenaire.

Liens utiles

Etes-vous curieux de conseils utiles d'ordre général? Aimeriez-vous bénéficier d'un conseil pour établir votre budget avant de vous lancer? Souhaitez-vous que l'on vous aide à chercher un appartement ou une chambre ou à résoudre des questions juridiques? Les liens suivants vous permettront d'y voir plus clair:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.