Femina Logo

Chez qui on est?

Karine habite cet appartement de 6,5 pièces à Uvrier, près de Sion, avec son mari Yan, ses deux fils Benoît, 13 ans, et Théo, 10 ans, et les chats Findus et WiFi. Et depuis notre rencontre, la famille s’est agrandie d’un petit Zack. Dès que l’on passe la porte, on est sûr d’une chose: on entre chez quelqu’un qui aime travailler avec ses mains. Poncer, patiner, fouiller des brocantes pour dénicher des trésors, voilà qui ne fait pas peur à Karine. «Je suis technicienne dentaire de formation: c’est un métier très manuel, ça a sûrement un rapport», sourit-elle. Aujourd’hui, elle est secrétaire et ses activités manuelles occupent largement ses loisirs.

Au salon: le fauteuil

Le chat Findus adore se reposer sur ce lit en métal [1] auquel Karine a donné une nouvelle vie. Après l’avoir déniché dans une déchetterie, elle l’a sprayé en noir pour en unifier la couleur. Pour l’assise [2], elle a récupéré le matelas de son cadet, qu’elle a coupé à la bonne grandeur. L’armoire à l’arrière-plan [3] vient de la brocante Hiob, à Sion (cour de la Gare 21, 1950 Sion, tél. 027 322 06 53). Karine a commencé par la poncer, puis elle a scié une partie de la porte qu’elle a remplacée par du grillage à poules [4], avant d’en réaménager l’intérieur en fonction de ses besoins.

La cuisine

Amoureuse du gris, Karine? Elle éclate de rire: «C’est une couleur facile à vivre, qui va très bien avec le rouge.» Cette dernière teinte est d’ailleurs omniprésente dans la cuisine. Les lettres composant le mot «cuisine» [1] ont été découpées à la scie sauteuse puis peintes à l’acrylique rouge. Le panneau en bois au-dessous [2] est également une création de Karine, qui a rédigé le texte au pinceau avant de lui donner un coup de papier de verre pour le vieillir. Les moules [3] ont été trouvés dans diverses brocantes, comme les affiches et plaques qui décorent le mur anthracite [4]. Parmi ces dernières, certaines ont été fabriquées «maison», en collant une page de journal sur un carton. La table [5] vient de France. [6] Chaises Casa, ancienne collection. [7] Distributeur de bonbons Aldi, 9 Sfr. 90. [8] Ventilateur Satrap et machine à café Koenig, anciens modèles. [9] Poêle Bullerjan.

Le range-revues

Ce volet [1] provient d’une déchetterie. Karine l’a coupé à la taille qui lui convenait, puis peint à l’acrylique rouge. Elle a parachevé son œuvre à coups de papier de verre en insistant sur les angles, pour lui donner un air «vintage». Elle a cueilli les piments [2] dans son jardin et les a passés sur un fil pour les faire sécher et les avoir sous la main. Pratique et décoratif.

Au salon (bis): le cadre

Karine a détourné une fenêtre en mélèze [1] récupérée dans la maison de sa grand-mère pour en faire un cadre original. Des photos [2] de ses aînés y sont exposées sur un fond en tissu assorti aux coussins du fauteuil en métal. [3] Canapé gris (Maisons du Monde, «Roma», 3/4 places, 590 € (environ 730 Sfr.)

Au plafond: la lampe

Prenez une coupe à fruits [1], décorez-la de pampilles [2], suspendez-la, la tête en bas, au fil retenant l’ampoule, et vous obtenez une suspension originale. Karine a ensuite entouré la base d’autocollants [3] (magasins Bricorama).

Myriam Ramel-Baechler/lumieredujour.ch
1 / 5© DR
Myriam Ramel-Baechler/lumieredujour.ch
2 / 5© DR
Myriam Ramel-Baechler/lumieredujour.ch
3 / 5© DR
Myriam Ramel-Baechler/lumieredujour.ch
4 / 5© DR
Myriam Ramel-Baechler/lumieredujour.ch
5 / 5© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.