Femina Logo

Qu’est-ce qu’on accroche?

Avant de sortir clous et marteau, quelques secondes de réflexion s’imposent. Tout d’abord, on choisit les images, photos, pages de livres et autres œuvres d’art que l’on aimerait suspendre. En règle générale, le mélange d’un même médium est le plus simple: une sélection d’images en noir et blanc ne sera pas compliquée à arranger pour obtenir un résultat harmonieux. Pour des contenus qui n’ont rien en commun, on mise tout sur des cadres qui se ressemblent.

Parlons-en d’ailleurs des cadres: ils sont tout autant importants que ce qu'ils contiennent. Pour un collage sans prise de tête, on les choisit de différentes tailles mais de même couleur. Les économes penseront à faire le tour des marchés aux puces à la recherche d’encadrements à repeindre. Pour les plus téméraires, un mélange de couleurs et de textures est possible, mais le mot d’ordre reste toujours l’équilibre!

Comment on l’arrange?

Pas si vite! Pour ne pas se retrouver avec un mur en passoire, on prend le temps d’organiser ses œuvres d’art sur le sol pour définir leurs positions dans l’assemblage. Là encore, rien ne doit être laissé au hasard:

  • On commence toujours par placer les plus grosses pièces, qui seront complétées par les plus petites.
  • Pour un meilleur résultat, on organise ses cadres en suivant l’une de ces trois formes de base: le rectangle, le diamant ou le carré. Il est aussi possible d’arranger ses cadres en rangs, mais dans ce cas on n’oublie pas de vérifier qu’ils soient droits!
  • 3 à 5 cm d’espace entre chaque tableau donnera à l’ensemble une touche de cohérence. Cependant, le plus grand se placera en pièce principale et sera beaucoup mieux accommodé s’il dispose de quelques centimètres en plus autour de ses bords.
  • Dans la mesure du possible, on place nos cadres de façon balancée: chaque pièce unique devrait avoir son double placé à côté d’elle, ou à son opposé.

On teste!

Non non, ce n’est toujours pas le moment de percer (oui on sait, ça démange)! Pour s’assurer de son choix de disposition, on prend le temps de découper des feuilles d’un vieux journal à la taille de nos cadres. Après avoir numéroté tableaux et feuilles correspondantes, on accroche ces dernières aux endroits où nos futures créations prendront place. Si cette étape est contraignante, elle permet néanmoins de s’assurer qu’une fois au mur, l’ensemble convient, et dans le cas contraire, d’effectuer des modifications.

Pinterest
1 / 54© DR
Pinterest
2 / 54© DR
Pinterest
3 / 54© DR
Pinterest
4 / 54© DR
Pinterest
5 / 54© DR
Pinterest
6 / 54© DR
Pinterest
7 / 54© DR
Pinterest
8 / 54© DR
Pinterest
9 / 54© DR
Pinterest
10 / 54© DR
Pinterest
11 / 54© DR
Pinterest
12 / 54© DR
Pinterest
13 / 54© DR
Pinterest
14 / 54© DR
Pinterest
15 / 54© DR
Pinterest
16 / 54© DR
Pinterest
17 / 54© DR
Pinterest
18 / 54© DR
Pinterest
19 / 54© DR
Pinterest
20 / 54© DR
Pinterest
21 / 54© DR
Pinterest
22 / 54© DR
Pinterest
23 / 54© DR
Pinterest
24 / 54© DR
Pinterest
25 / 54© DR
Pinterest
26 / 54© DR
Pinterest
27 / 54© DR
Pinterest
28 / 54© DR
Pinterest
29 / 54© DR
Pinterest
30 / 54© DR
Pinterest
31 / 54© DR
Pinterest
32 / 54© DR
Pinterest
33 / 54© DR
Pinterest
34 / 54© DR
Pinterest
35 / 54© DR
Pinterest
36 / 54© DR
Pinterest
37 / 54© DR
Pinterest
38 / 54© DR
Pinterest
39 / 54© DR
Pinterest
40 / 54© DR
Pinterest
41 / 54© DR
Pinterest
42 / 54© DR
Pinterest
43 / 54© DR
Pinterest
44 / 54© DR
Pinterest
45 / 54© DR
Pinterest
46 / 54© DR
Pinterest
47 / 54© DR
Pinterest
48 / 54© DR
Pinterest
49 / 54© DR
Pinterest
50 / 54© DR
Pinterest
51 / 54© DR
Pinterest
52 / 54© DR
Pinterest
53 / 54© DR
Pinterest
54 / 54© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Dans vos écouteurs

E14: Comment chasser la déprime saisonnière

Quand le soleil décide de se coucher à l'heure du goûter, il est parfois difficile de ne pas se sentir épuisé, démoralisé, démotivé... Afin de nous aider à lutter contre les effets du manque de lumière, une psychologue et coach détaille une véritable stratégie anti-blues, en s'inspirant des pays scandinaves. Comme un petit shot de vitamine D.

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.