Femina Logo

Du pop au balcon

Vous avez un petit balcon? Un coin à ciel ouvert où vous prenez un café le matin et organisez des apéros canailles le soir entre copains? L’inconvénient, avec ce paradis perso, c’est qu’il se voit depuis la rue. Evitez donc de poser une paire de chaises Monobloc en plastique blanc qui pourrait vous faire passer pour un voisin à la déco triste. Visez plutôt le pop et le mobilier marrant. Osez les couleurs et le mélange des genres. Et servez un Spritz d’enfer dans ces verres délicatement filigranés par les designers Scholten & Baijings.

Le conseil de l’expert: Tomas Kral, designer, Lausanne «Des pots de fleurs accrochés à la barrière du balcon ajoutent aussi une jolie touche pop. En ce qui concerne le mobilier, j’opterais pour des meubles métalliques et colorés. Je pense à ces chaises Tolix qui résistent à tout, sont d’un entretien facile et apportent un surplus d’élégance et de raffinement que les fauteuils en plastique n’ont pas.»

Du scandinave au chalet

Une banquette, des rideaux à carreaux, une paire de raquettes vissées au mur: le rustique, c’est un genre en soi. Un style pas franchement contemporain mais qui s’accorde bien avec le décor du cirque alpin. Et si vous alliez pomper l’inspiration chez les Nordiques? Histoire de mettre une couche de modernité scandinave dans la suissitude de la cabane. D’autant qu’il y a une sorte d’accointance entre la vie de chalet et celle des fjords. Une manière identique de partager l’amour des matières chaleureuses (le bois, la laine, le feu) et des ambiances 100% nature. Du coup, la déco du mazot, c’est un jeu d’échange culturel. Un troc stylé où une chaise suédoise remplace le tabouret du carnotzet, et une torche finlandaise le photophore du 1er Août.

Le conseil de l’expert: Jean Monnin, décorateur, boutique Kizuku, Vevey «Au chalet, visez l’épure en évitant si possible ce mobilier en faux rotin vu et revu. Une chaise longue et un plaid confortable avec des couleurs un peu fluos réveillent la montagne. Et puis, posez à côté une jolie lanterne. Une ambiance de feu, ça fonctionne toujours bien sur l’alpage.»

Du style au pique-nique

Le pique-nique, c’est facile: trois merguez, des assiettes en carton, un paquet de chips et en voiture Simone! Sauf que non. Manger dehors ne veut pas forcément dire fouler au pied le décorum. Cet été, mettez du style dans vos sorties en plein air. Imaginez un repas sur l’herbe esthétique avec un barbecue design et de la vraie vaisselle rangée dans un joli panier. De la même manière, prohibez les couverts en plastique, moches et pas écolos, et les gobelets synthétiques garantis sans bisphénol A. Alors oui, ça nécessite un peu de délicatesse et ça vous donnera du boulot une fois de retour à la maison. Mais franchement, une vraie partie de campagne chic, ça fait d’un coup twister la grillade.

Le conseil de l’expert: Geneviève Vadi, architecte d’intérieur, boutique Détail, Genève «Oubliez tout ce qui est jetable. C’est impératif et pas seulement pour des raisons écologiques. Un beau pique-nique s’organise dans un bel endroit où les verres sont en verre, les serviettes en tissu et les assiettes en porcelaine, voire à la limite en tôle émaillée. Pour parachever ce tableau champêtre, choisissez une belle nappe, comme celle de l’Anglaise Donna Wilson.»

Du vintage à la piscine

Avec un peu de bol vous avez une piscine. Une gouille à vous dans laquelle vous piquez une tête à la fin de la journée. Sauf qu’au niveau mobilier, vous vivez depuis cinq ans avec un ensemble mastoc en fibres tressées. C’était à la mode à l’époque. Ça l’est un peu moins aujourd’hui. Les marques ont désormais pris le pli d’imposer en extérieur le confort et le style du mobilier d’intérieur. Comme partout ailleurs dans la maison, le vintage en profite donc pour s’inviter autour du bassin. Pas au point de rejouer le film où Alain Delon drague Romy Schneider dans un décor spécialement dessiné par la designer italienne Gae Aulenti. Mais juste ce qu’il faut pour se croire revenu au temps béni du Good Design des fifties avec du mobilier orange comme l’été.

Le conseil de l’expert: Philippe Cramer, designer, Genève «Aujourd’hui l’idée du design outdoor, c’est vraiment d’installer son confort extérieur comme dans une pièce d’intérieur. J’ai vu des tapis de plein air complètement bluffant que vous dérouleriez volontiers dans votre salon. Le vintage peut ainsi donner de très jolies choses capables de trancher avec cette production en fibres tressées qui ne me parle pas beaucoup. Ceci dit, j’aime bien l’esprit du mobilier en pierre au bord de l’eau et le fait que ces objets massifs restent là, dehors, hiver comme été.»

DR
1 / 3© DR
DR
2 / 3© DR
DR
3 / 3© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.