Femina Logo

En collaboration avec

Cette variante entraîne de plus grands investissements mais présente de nombreux avantages. Comparée à celle de l'air extérieur, la température dans le sol est presque constante; elle ne fluctue que légèrement entre 12 et 15 ?C. Un liquide circule des conduites en forme de U et fait remonter l'énergie pour l'amener à la pompe à chaleur.

Mieux vaut se renseigner auprès de l'Office cantonal de protection de l'environnement quand on souhaite placer une sonde à un certain endroit. C'est possible dans la plupart des cas. «J'estime que les conditions pour un forage de cette nature sont remplies dans 80 à 90 % de tous les sites résidentiels en Suisse», déclare Stephan Peterhans, directeur du Groupement professionnel suisse pour les pompes à chaleur (GSP).

Sites et coûts

Les forages ne sont pas autorisés dans les endroits définis par les autorités où les eaux souterraines sont protégées et aussi dans les régions importantes pour l'approvisionnement régional en eau potable. Dans les moraines et les régions où les pierres sont friables, on ne peut forer qu'en prenant des précautions techniques supplémentaires. Les roches dures constituent par contre un environnement favorable.

Pour une maison familiale, une pompe à chaleur avec sonde géothermique coûte de 15 000 à 20 000 francs. A cela s'ajoute les frais de forage qui s'élèvent à quelque 10 000 francs ou environ 80 francs par mètre.

Les coûts sont souvent plus élevés lorsqu'on modernise un vieux bâtiment car il faut éliminer l'ancien chauffage, par exemple, et procéder à divers travaux d'adaptation.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.