Femina Logo

Chez qui on est?

Sophie, jeune quadra, vit dans une maison vigneronne construite à l’orée du XXe siècle. Il y a deux ans et demi, elle a ouvert une chambre d’hôte (www.chambreavecvue.ch). Et, depuis le début de l’année, elle propose aussi une maisonnette de vacances de 2,5 pièces à la location. Formée à l’architecture d’intérieur, elle a toujours aimé bricoler et se raconter des histoires en faisant cohabiter des éléments qui n’ont a priori rien à faire ensemble. Sa touche perso? La peinture: la plupart des objets qu’elle chine ou récupère reçoivent une couche de blanc. Une façon simple de créer l’harmonie entre styles et époques, et un rendu hypercontemporain. «Je dégraisse, je décape si nécessaire, et ensuite je pose une couche d’apprêt pour empêcher les tanins du bois de remonter. Je finis avec une peinture acrylique.»

La salle à manger

La table [1] vient de chez Interio (modèle «Shaila», dès 299 Sfr., différentes finitions) et les chaises ont été chinées puis repeintes en blanc, tout comme le buffet, trouvé dans la rue. Sophie a récupéré les lettres formant le mot «ciel» à la fermeture de l’Hôtel Cécil à Chexbres. Elle pensait peindre le mur en bleu du lac, avant de se rabattre sur cette couleur qui rappelle justement celle du ciel. Les cadres ont tous été chinés et ont reçu une couche de blanc qui crée une unité. La lampe [2] (Flos, modèle «Arco», sur www.flos.com ou chez Batiplus à Lutry) est un objet de famille, tout comme le plan de Paris suspendu au mur et la vaisselle des années 50. Le pot argenté vient d’Inde, les photophores XXL [3] de chez Casa et la tour Eiffel d’une brocante.

A la fenêtre

Sur un buffet des années 50 acquis dans une brocante, Sophie a posé une boîte qu’elle a trouvée dans la rue et colorée en blanc. Elle a découvert la lampe sur un trottoir et lui a également donné une couche de peinture. Le grand vase date des années 50 et a été chiné, l’autre [1] vient de chez Globus (ancienne collection) et la branche, d’un arbre du jardin!

Les tables basses

En réalité, il s’agit de trois tables et d’un tabouret. «Je trouvais ça plus sympa qu’une seule grande table», commente Sophie. Ces quatre pièces ont été chinées et repeintes, pour créer une unité, rompue par la présence du plateau en métal ancien qui vient animer l’ensemble. Les fauteuils, trouvés dans des brocantes, ont été retapissés de tissu Interio par un professionnel. Coussin [1] chez Globus (ancienne collection), tagine marocain (brocante), petits photophores et coupes [2] en alu martelé d’Inde (Balthazar, Vevey).

Le lit

La frise a été trouvée dans la rue et colorée en blanc. Pour la mettre en valeur, Sophie l’a posée sur un mur peint en gris. Les bouteilles de vin italiennes viennent de brocantes, tout comme le vase rouge, qui apporte une note chaleureuse à l’ensemble. Coussins Interio [1] (ancienne collection).

Deux visages

Sophie a déniché ce meuble des années 50 à Pully et l’a laissé en l’état. La lampe [1] vient des Puces du Canal, près de Lyon (rue Canal 1, à Villeurbanne, www.pucesducanal.com). La tête a également été chinée et rappelle le profil du tableau, qui a été trouvé sur un trottoir. Plateau et bocaux (brocantes). Les contenants en forme de tête sont des cadeaux d’une amie qui les a ramenés des îles Eoliennes.

Myriam Ramel-Baechler/lumieredujour.ch
1 / 5© DR
Myriam Ramel-Baechler/lumieredujour.ch
2 / 5© DR
Myriam Ramel-Baechler/lumieredujour.ch
3 / 5© DR
Myriam Ramel-Baechler/lumieredujour.ch
4 / 5© DR
Myriam Ramel-Baechler/lumieredujour.ch
5 / 5© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.