Femina Logo

Depuis que nous sommes passés à l’heure d’hiver, la pénombre arrive très (trop?) tôt. Pour la plupart d’entre nous, alors que nous sommes encore à notre travail. Vous l’avez remarqué, et vous n’êtes pas les seuls. Les cambrioleurs aussi. L’heure d’hiver, c’est une véritable aubaine pour eux: il leur suffit de s’assurer qu’aucune lumière n’est allumée dans votre habitation pour arriver à la conclusion qu’elle est inoccupée. Et passer à l’action.

La police, face à l’augmentation constante des cambriolages, a réagi. Une campagne de prévention a été lancée par la police cantonale vaudoise visant particulièrement ces «cambrioleurs du crépuscule». Ses conseils se recoupent avec ceux des autres polices cantonales: installer des minuteurs permettant d’allumer la lumière par intermittence. Voire brancher radio ou télévision. Des mesures qui permettent de feindre une présence dans son logement.

Tout le monde y adhérerait avec plaisir, mais il y a un hic: la police demande de laisser radio, TV et lumière branchées, même lorsqu’il n’y a personne, alors que l’heure est plutôt aux économies d’énergie. «Je suis très sensible à la question des économies d’énergie et à la protection de l’environnement, mais le constat est là: la sécurité et l’obscurité ne font pas bon ménage, assène Pierre-Olivier Gaudard, chef du service de prévention criminalité au sein de la police vaudoise. Il faut donc trouver un consensus.» L’expert a ainsi fait passer le message auprès des agents chargés de la prévention: il faut faire la promotion des ampoules économiques. «Et pour ma part, j’insiste sur la lumière, et non sur la radio ou la TV.»

Du côté du Département fédéral de l’énergie (DFE), on n’apprécie guère ces recommandations, mais on s’y résout face aux arguments sécuritaires. «Si l’on souhaite laisser des lumières allumées, il faut absolument opter pour des ampoules économiques. Les anciennes ampoules à incandescence et les halogènes ne devraient en aucun cas être utilisés. Les nouvelles ampoules ont deux avantages: elles sont très peu gourmandes en électricité, la facture ne devrait donc pas en souffrir, et le risque de surchauffe est quasi inexistant», plaide ainsi Felix Frey, ingénieur au sein du DFE. Car tout appareil branché, même en stand-by, représente un danger potentiel, comme le rappelle le CIPI, le Centre d’information pour la prévention des incendies.

Quant à laisser radio ou télé allumée, Felix Frey dit clairement non. «Cela aurait un effet certain sur la facture d’électricité!» Résultat: mieux vaut opter pour des ampoules à basse consommation. D’ici le premier septembre prochain, les bonnes vieilles ampoules à incandescence auront d’ailleurs entièrement disparu de Suisse.

Mieux se protéger

Pour Pierre-Olivier Gaudard, installer un minuteur est un «plus». Avant cela, il rappelle trois règles de base afin de compliquer le travail des cambrioleurs.

  1. Renforcer sa porte (rosace sur la serrure, barre de sécurité...).
  2. Mettre ses valeurs à l’abri.
  3. Toujours fermer la porte à clé, que l’on soit chez soi ou que l’on s’absente.

Plus d’infos

Site de la police cantonale vaudoise

Site du centre d’information pour la prévention des incendies

Site de l’office fédéral de l’énergie

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.