Femina Logo

Nous n’avons pas résisté à l’envie de lui emprunter ses plus jolies idées pour les partager avec vous.

Chez qui on est?

Architecte d’intérieur, Jorge Canete est également un poète de l’espace. Il aime jouer sur les oppositions et mettre des choses toutes simples en valeur. Dans l’appartement où il vit, dans une propriété sur les hauts de Vevey, une rame de bateau orpheline devient une sculpture et les livres ont des ailes. «La poésie est souvent dans les détails», commente-t-il. Et d’ajouter que dans son travail, le fonctionnel passe toujours avant la dimension esthétique. Mais l’un ne va jamais sans l’autre. Un savoir-faire qu’il partage volontiers dans ses cours de décoration (dates et détails sur www.jorgecanete.com).

Des feuilles en papier

La thématique de l’écriture est omniprésente dans l’appartement. Jorge Canete l’a déclinée dans chaque pièce sous forme de clins d’œil, comme autant de petits galets. «Cela permet de faire prendre la mayonnaise. Choisissez un thème qui vous émeut, mais ne vous forcez jamais à l’interpréter littéralement», recommande-t-il. Au salon, il prend la forme de lettres épinglées au mur 1, pour former une sorte d’arbre. Il les a trouvées aux puces. Les chandeliers 2 ont été chinés, tout comme le fauteuil 3 qui a, ensuite, été retapissé. Le cube recouvert de lichen 4 a été déniché chez un fleuriste. On retrouve ce végétal dans l’un des vases 5 disposés sur la table. L’autre contient des cailloux. Canapé blanc Jacinto Usan 6, modèle «352». Canapé gris Homespirit 7, customisé.

Gravure et calligraphie

Au mur, des gravures 1 provenant des puces — Jorge conseille de ne pas en mettre de trop précieuses au-dessus du potager, car elles pourraient souffrir de projections de graisse! Il a rapporté la fourchette géante 2 d’Istanbul, mais avoue ignorer à quoi elle peut bien servir. Quant aux pinceaux, il les a trouvés au cours de différents voyages et au fil de ses coups de cœur sur Internet. Derrière, place à un plante-couteaux en bambou 3 (Ekobo, modèle «Mikoto 1000», 42 euros sur www.homology.com).

Du bois, de l’or et des mots

On découvre une carcasse de chaise style Louis XV 1, sauf que cette fois, l’assise a été remplacée par des bûches. Ou quand le très brut rencontre le très stylé. 2 La statue chinoise et le miroir doré viennent tous les deux de brocantes. La lampe 3 est une réalisation sur commande, avec un tissu où a été sérigraphiée une phrase tirée d’un livre d’André Gide (V de V, sur www.vdevcreation.com).

Entre Europe et Asie

Cette jolie composition où dialoguent des objets d’époques et de cultures différentes accueille le visiteur qui pousse la porte de l’appartement. Jorge a trouvé la carcasse de la chaise Louis XV 1 aux puces. Le tissu, un ancien sac postal, vient de l’atelier déco Comme On Aime. Le guéridon 2 date de la même époque et provient d’une brocante. Des végétaux 3 – mousse, fleurs – sortent d’entre les pages de vieux livres «comme si l’écriture fleurissait», commente notre hôte. Au dos de l’ouvrage couché dans la niche, de petites ailes en métal 4 (Comme On Aime). La statue 5, représentant un moine pèlerin, a également été chinée.

Vos idées nous intéressent

Vous avez un intérieur plein d’idées déco sympas et envie de les partager? Envoyez-nous vos photos à l’adresse: deco.femina@edipresse.ch

Myriam Ramel-Baechler, www.lumieredujour.ch
1 / 4© DR
Myriam Ramel-Baechler, www.lumieredujour.ch
2 / 4© DR
Myriam Ramel-Baechler, www.lumieredujour.ch
3 / 4© DR
Myriam Ramel-Baechler, www.lumieredujour.ch
4 / 4© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.