Femina Logo

Les actrices qui mettent leur visage et leur notoriété au service de la beauté, on connaît. Depuis 1973 plus précisément, et l’invention du slogan le plus célèbre du monde, «parce que je le vaux bien», prononcé par Joanne Dusseau dans un spot pour la coloration Préférence. Mais la célébrité dynamise-t-elle réellement les ventes? Il faut croire que oui, puisque le filon n’est pas prêt de s’épuiser. Notamment dans la grande maison L’Oréal. Spécialisé historiquement dans le shampooing, le géant est omniprésent dans les réseaux professionnels des salons de coiffure avec plusieurs marques. Dont Kérastase, qui s’est offert l’an dernier l’aura gagnante de Kate Moss. Le mannequin anglais qui vient de fêter ses 40 ans a pourtant servi tant de fois de porte-parole qu’on ne saurait plus vraiment lui associer une marque. Mango? Burberry? Calvin Klein? Yves Saint Laurent? Rimmel? Dior? Bulgari? Et pourtant, de l’avis d’un coiffeur, l’installation dans la vitrine de l’affiche de la brindille et son brushing XXL a fait pousser la porte à de nombreuses nouvelles clientes. L’Oréal Professionnel tente le pari à nouveau avec la délicieuse Kirsten Dunst qui a fait un sans-faute lors de son intronisation mardi 14 janvier à Paris, lors d’une soirée privée au Palais de Tokyo.

Dès 19h, les journalistes spécialisées triées sur le volet se pressent dans leur petite robe noire pour accéder au lounge installé pour l’occasion. Au mur, les visuels des innovations 2014 pour se créer un look de rockeuse ou de surfeuse, les grosses tendances du moment. Sur les plateaux des serveurs de délicates bouchées au céleri ou aux coquilles Saint-Jacques et du champagne à profusion pour faire descendre le tout.

20h30, les invitées se pressent dans une deuxième salle où un véritable banquet est installé autour d’un podium. On cherche son nom autour de la table et rapidement la coupe devant nous se remplit à nouveau tandis qu’une crème soufflée de homard apparaît comme par magie dans notre assiette. Cette première onde de plaisir nous permet d’écouter le discours de la directrice générale avec plus d’indulgence. Il est d’ailleurs bien court car très vite, l’invitée d’honneur de la soirée fait son entrée sur scène pour dire tout le plaisir d’être là et remercier l’audience et la marque de la recevoir. Et c’est sincère!

21h10 La PDG et l’égérie font le tour de la salle pour s’installer à leur place, au milieu de l’immense tablée, en toute simplicité. Les plats s’enchaînent et la star hollywoodienne goûte à tout avec plaisir, mène une discussion enjouée avec tantôt son voisin de droite, tantôt sa voisine de gauche, très décontractée et très souriante.

21h35 On découvre l’utilité du podium devant nos assiettes quand une armada de mannequins en escarpins blanc cassé (on les voit bien puisqu’ils sont sous notre nez) défile pour présenter les tendances de coiffure de cette année. Sauvage, colorée, bouclée ou lissée mais toujours volumineuse, la chevelure 2014 ne s’est jamais aussi bien portée.

21h50 La star hollywoodienne s’éclipse. A-t-elle rempli un contrat minuté? Emotions, elle est de retour quelques instants plus tard, après une pause pipi sans doute (elle est donc humaine). Pile-poil pour le dessert, une tuerie chocolatée en forme de sphère qui fond sous le coulis chaud au même arôme. La blonde filiforme y plonge sa cuillère avec gourmandise.

22h30 La soirée n’a pas encore révélé toutes ses surprises. Un trio électroclash s’installe sur scène sous un néon flamboyant annonçant Holly Siz. Il s’avère qu’Holly est le double musical de l’actrice Cécile Cassel. Holly est une égérie elle aussi, mais du rock 60’s électrisé. Cette Blondie des années 2010 enchaîne 5 titres endiablés en profitant du terrain de jeu qu’offre la scène pour balader son pantalon taille haute en cuir moulant et le tambourin qu’elle frappe sur sa hanche en rythme et venir saluer sa copine Kirsten. L’audience est sous le charme.

23h Un dernier café ou une verveine avant de s’en aller reprendre son manteau au vestiaire et attraper un taxi. Contrairement aux VIP de ce genre d’événements qui s’éclipsent le plus rapidement possible, Kirsten sera la dernière à quitter la fête. De retour à l’hôtel, on se repasse le film de la soirée et on profite du wifi pour mettre quelques photos sur Instagram, même floues, même sombres, pour dire qu’on y était et qu’on a beaucoup aimé!

DR
1 / 6© DR
DR
2 / 6© DR
DR
3 / 6© DR
DR
4 / 6© DR
DR
5 / 6© DR
DR
6 / 6© DR

Podcasts

DANS VOS ÉCOUTEURS

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

DANS VOS ÉCOUTEURS

E5: Adopter le rythme sportif qui nous convient pour booster notre forme

Ne pas faire de sport pendant 3 semaines ou préférer trois mini-séances de 10 minutes plutôt qu'un cours complet, ce n'est PAS GRAVE: et c'est une coach qui nous le dit! (Adios, culpabilité!)

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.