Femina Logo
  1. Une barbe, ça se peigne. Oui, histoire de ne pas ressembler à un ours (mal léché, forcément), on se met en frais pour un vrai peigne. Et quand on dit vrai, on veut dire pas en plastique. Il générerait de l’électricité statique et ébourifferait davantage votre pilosité qu’il ne la dompterait. Donc vive le peigne en kératine, idéalement en corne de bœuf, d’un chic absolu, mais forcément plus cher. Plus abordables, les outils de la maison Kent (kentbrushes.com) sont une référence dans le monde viril de la barbe. Chaque matin après la douche et le poil bien sec, on se peigne soigneusement, de haut en bas.
  2. Une barbe, ça se soigne. Vos cheveux, vous les lavez? Et bien vos poils de barbe, c’est tout pareil, ils ont besoin d’être dorlotés pour être beaux. Alors certes, votre gel douche pourrait à la limite faire l’affaire, mais nos amis de la cosmétique ont inventé des produits adhoc au packaging rétro irrésistible. Il y a les shampoings et les conditionners, à utiliser sous la douche, et les huiles, pour s’offrir un petit massage du poil facial avant d’attaquer sa journée. Douceur et résistance assurée… Une à deux fois par semaine, votre barbe (et la peau en-dessous) appréciera même un léger gommage.
  3. Une barbe, ça se tond. Au risque de ressembler à Robinson Crusoé, il faudra tôt ou tard penser à élaguer… Quelle solution privilégier? Idéalement, le passage chez un vrai barbier, comme Wood, à Genève. Mais on arrive très bien s’en sortir tout seul avec un peu de bon matériel. Première leçon: les ciseaux, c’est risqué. Mieux vaut opter pour une tondeuse de qualité, avec niveau de tonte réglable et une bonne inclination. La moustache devrait être plus courte que le reste de la barbe. Deuxième recommandation: on rase ces poils isolés qui poussent sur le haut des pommettes et dans le cou.
  4. Vous avez des trous dans la barbe ? Pas de panique. La dernière folie métrosexuelle consiste à se faire des implants de barbe. Bon, c’est vrai que c’est un peu ridicule et que ça coûte cher, mais s’il s’agit là de votre plus grand rêve, on ne va pas vous en empêcher (vous pouvez aussi faire comme Conchita Wurst et vous appliquer une fausse barbe). Pour ceux qui n’ont que quelques petits trous au milieu de leur toison, les choses sont plus faciles, il suffit de peigner quelques poils longs par-dessus, et l’illusion sera parfaite.

(PS: pourquoi 4 conseils d’entretien de la barbe? car 4 millimètres, c’est la longueur idéale de ce que l’on appelle «la barbe de 3 jours». CQFD.)

DR
1 / 8© DR
DR
2 / 8© DR
DR
3 / 8© DR
DR
4 / 8© DR
DR
5 / 8© DR
DR
6 / 8© DR
DR
7 / 8© DR
Tumblr/ beard pornography
8 / 8© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.