Femina Logo

Les asiatiques et leur maîtrise pure

Particularités: «Les peaux asiatiques sont semblables à celles des Occidentales au niveau de la structure moléculaire, explique Shinji Yamada, responsable de communication chez Kanebo. Leurs soins répondent à des critères spécifiques: culture, climat, eau… Les différences entre les habitudes des Japonaises, des Chinoises, des Coréennes ou des Thaïlandaises sont importantes.»

Leurs produits phares: Les lotions hydratantes pour le corps et le visage, les fonds de teint et les soins pour les cheveux occupent l’essentiel du marché japonais. Les Asiatiques se parfument très peu et raffolent des baumes sans odeur.

Ce qu’on leur pique: La méthode du layering (ou double nettoyage et double hydratation). Matin et soir, on se démaquille et on se savonne le visage avant d’appliquer une lotion hydratante, à l’instar de Prime Solution de Sensai, puis une émulsion ou une crème. Les perfectionnistes y ajouteront encore un sérum, juste après le nettoyage.

Ce qu’on leur laisse: On évite à tout prix les produits dépigmentaires qui dénaturent la peau et favorisent les infections. On peut cependant user avec parcimonie de crèmes étiquetées «whitening» et «brightening», ces lotions éclaircissantes qui permettent aux Asiatiques de conserver une peau très claire et éclatante.

Les orientales et leur élixir doré

Particularités: Les femmes orientales ont une peau plus mate et généralement plus épaisse que celles de type caucasien. «Ceci est dû principalement à l’exposition plus généreuse au vent et au soleil», précise Huy Cheng, formatrice à La Sultane de Saba.

Leurs produits phares:Le savon noir, un gommage à base de pâte d’olive qui nettoie en profondeur et affine le grain de peau. L’huile d’argan est également l’un de leurs précieux alliés. Enfin, elles privilégient le beurre de karité pour hydrater leurs cheveux.

Ce qu’on leur pique: Pour régénérer sa peau et se faire plaisir, on s’offre un rituel traditionnel: une séance de hammam suivi d’un gommage au savon noir réalisé avec un gant de kessa et d’un enveloppement au rassoul, une argile saponifère du Maroc. On termine par une hydratation à l’huile d’argan. «Ce soin spécifique fait partie des rituels de beauté que les femmes orientales se transmettent de générations en générations», souligne Huy Cheng.

Ce qu’on leur laisse: Aucun soin oriental n’est à déconseiller. Toutefois, le geste se fera plus léger lors du gommage afin de ne pas brusquer l’épiderme. «Pour l’enveloppement au rassoul, je recommande d’ajouter un peu de beurre de karité, car la peau fine aura moins besoin d’être désincrustée», conclut la spécialiste.

Les Noires et leur art capillaire

Particularités: «Une peau reste une peau, quelle que soit son ethnie, affirme d’emblée Cletsole Tuccelli, gérante de l’institut Ethnicia à Lausanne. La particularité de celle des femmes africaines est peut-être à chercher dans le fait qu’elles sont plus extrêmes: elles sont souvent soit très grasses, soit très sèches.»

Leurs produits phares:Les Noires souhaitent à tout prix avoir un teint parfait. Pour camoufler les zones de leur visage trop claires ou trop foncées, elles ont recours à des crèmes hydratantes pigmentées. Elles prennent également grand soin de leurs cheveux. «Ils n’ont pas du tout la même structure que les cheveux caucasiens, souligne Cletsole Tuccelli. Ils sont plus épais, plus fragiles et requièrent plus de soins.»

Ce qu’on leur pique: Les masques capillaires hydratants et nourrissants, les Africaines en raffolent: un rituel que chacune devrait s’approprier pour garder ses cheveux en parfaite santé. On opte par exemple sur l’Intensive Repair de Pantene Pro-V.Côté corps, on mise sur des composants naturels dont les vertus sont reconnues depuis des millénaires: fèves de cacao, beurre de karité, huile d’amande…

Ce qu’on leur laisse: Les produits de défrisage réservés aux cheveux afro ne sont pas recommandés. On évite de se lancer seule dans un lissage permanent et on préfère demander conseil à un(e) spécialiste.

Les américaines et leur deux en un

Particularités: Leur qualité de peau est similaire à celle des Suissesses. Mais alors que les Européennes cherchent à masquer les signes de l’âge, les Américaines s’efforcent de protéger leur épiderme au maximum.

Leurs produits phares: «Elles font confiance aux produits scientifiquement testés et approuvés cliniquement, note Deddou Burkhard, responsable presse pour la marque Kiehl’s. Elles adorent les produits 2 en 1 qui hydratent leur peau et la protègent des rayons UV ou qui soignent et structurent les cheveux en même temps.»

Ce qu’on leur pique: Leurs fameuses BB et CC crèmes qui chouchoutent la peau et gomment ses petites faiblesses, comme la BB cream Actively Correcting de Kiehl’s. Pour un rendu impeccable, on copie Gabrielle Solis (Eva Longoria dans «Desperate Housewives») et on s’octroie un petit moment «peeling» et «masque hydratant» chaque semaine.

Ce qu’on leur laisse: On évite de se tartiner de crème avec protection UV tout au long de l’année, on la réserve plutôt pour les mois où l’on est davantage exposé. Si l’on succombe à l’attrait de la crinière blonde californienne, on fuit les décolorations maison et on veille à hydrater ses cheveux en profondeur.

Imaxtree
1 / 3© DR
Imaxtree
2 / 3© DR
Imaxtree
3 / 3© DR

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.